Un voyage solo dans le Sud de l'EspagneFaire un voyage solo dans le sud de l’Espagne ? Le Sud de l’Espagne, j’en ai rêvé longtemps. L’Andalousie, j’en ai rêvé particulièrement et c’est donc vers cette région que je suis parti pour débuter mon voyage. Depuis plusieurs années, cette région espagnole respirant la chaleur m’appelle mais je suis d’abord passé par le froid canadien. Il me fallait un jour venir découvrir ce qu’était cette chaleur à l’automne. 

 

 

Un voyage solo dans le Sud de l’Espagne

Les grandes chaleurs de l’été ne m’attiraient pas vraiment et j’étais indisponible pour voyager à cette période de l’été 2017, j’ai donc attendu l’automne pour grimper dans un avion qui m’a emmené là-bas, tout là-bas à l’extrême sud de l’Europe.

3 ans plus tôt, je vivais mon premier voyage solo en Espagne, j’avais parcouru Barcelone et Madrid en quelques jours à peine. Je voulais tout autre chose, l’Andalousie, je voulais la savourer au maximum. C’était certain que je voulais y venir durant plusieurs semaines, et avec un objectif, celui d’apprendre l’Espagnol en partant de zéro.

Dans ce voyage rien n’était vraiment prévu d’avance hormis la semaine de cours que je partais suivre à Ronda. Le reste, je l’ai choisis au fur et à mesure de mes envies et des recommandations des personnes rencontrées ou de vous-même mes chers lecteurs.

En route pour vous raconter mon voyage solo dans le sud de l’Espagne !

 

Le départ

Voyager en solo en Espagne - Visiter Séville en Andalousie

Ce voyage solo dans le sud de l’Espagne a commencé de façon compliquée. Si tout était facile, ça se saurait. Le début me l’a bien montré. Un décollage un jour de grève n’est pas bon signe. Conséquence, mon vol a été annulé en dernière minute le mardi. J’ai pu prendre un autre vol le jeudi avec une arrivée après 23h. Je n’avais rien prévu pour mes premières nuits à Séville et me suis retrouvé sans hébergement. Cette aventure m’a offert l’occasion de me connaître un peu mieux sur la manière dont j’allais gérer cette situation.

Lorsque tout cela était enfin passé, je me sentais déjà mieux, c’était réellement à partir du lundi que j’ai pu profiter de la ville, partir à sa découverte.

 

Séville

Voyager en solo en Espagne - Visiter les beaux quartiers de Séville en Andalousie

Séville… Cette ambiance si caractéristique à l’Andalousie. Cette ville qui fait rêver déjà par son nom ensoleillé.

Je n’avais pas un attrait en particulier pour Séville ou une autre ville. J’avais le choix d’atterrir à Malaga ou bien à Séville, j’ai hésité jusqu’au dernier moment de la réservation. Il est clair que je peux dire que je n’ai aucun regret d’avoir opté pour Séville. Cette ville dont je ne connaissais rien m’a surpris à bien des égards.

Sur le toit de l’auberge, face à la célèbre cathédrale de Séville, les guitares de part et d’autres qui jouaient donnaient à ce moment un charme andalou, j’étais heureux, heureux de vivre cette aventure. Le tout accompagné par un temps plus frais qu’en journée où la température atteignait les 35°C par un beau mois d’octobre. J’ai tout de même eu 3 jours de pluie. Sachant qu’il ne pleut que 45 jours par an, j’étais un peu déçu que ça tombe à ce moment-là.

Dans l’auberge, j’ai rencontré de nombreux français. Séville plaît aux français, c’est une certitude. J’ai eu l’occasion aussi d’échanger avec des espagnols. Des touristes qui visitaient leur pays, venant par exemple de Valence ou même, plus étonnant de Séville même. C’était intéressant de découvrir la ville et la culture andalouse avec une personne locale.

Le matin, je regardais la ville s’éveiller, les cloches de la cathédrale résonner, le soleil briller.

Voyager en solo en Espagne - Visiter l'Alcazar de Séville en Andalousie

J’ai eu des coups de cœur durant mon séjour dans la capitale andalouse, notamment le magnifique palais de l’Alcazar. J’ai été tant surpris par la beauté de cette architecture mais j’ai encore plus apprécié pouvoir me promener dans les jardins en totale solitude et harmonie avec des paons. Et oui, des paons.

Je pense que Séville serait une ville où j’aimerais pouvoir passer plus de temps, me poser quelques mois et la découvrir davantage. Je pense que c’est une ville parfaite pour habiter.

Après une semaine sur place, j’ai quitté cette perle espagnole pour m’en aller découvrir une autre partie de l’Andalousie.

Pour en savoir plus sur SEVILLE :

 

Ronda

Voyager en solo en Espagne - Visiter les belles rues de Ronda en Andalousie

Comme seconde étape de ce voyage solo dans le sud de l’Espagne, je suis parti vers Ronda ! Ronda, je ne l’imaginais pas aussi touristique. Tout comme Séville, je n’en connaissais rien, j’avais juste l’image de ce pont que j’avais découvert dans une émission de voyage.

Je venais suivre une semaine de cours d’espagnol en total débutant. J’avais un peu peur de ce que cela donnerait.

J’ai finalement rencontré une équipe géniale avec qui j’ai apprécié chaque moment. Des activités aux cours en passant par les soirées. Ce sont des personnes motivées par ce qu’elles font que j’ai pu rencontrer.

Voyager en solo en Espagne - Visiter les vallées de Ronda en Andalousie

J’ai aimé partir seul pour une petite randonnée et me poser face à la vue de ce pont. Durant 1h, je me suis posé là où cette vue n’était que pour moi sans personne autour.

Ronda a été un beau moment de mon voyage. J’avais ma chambre privée où je pouvais me poser tranquillement sans être dérangé et à côté je pouvais partir profiter de quelques Cervezas (bières).

Durant 5 jours, j’ai eu l’occasion d’apprendre à compter, à réciter l’alphabet, apprendre à épeler, travailler la prononciation, apprendre de nouveaux mots. Une belle base pour envisager la suite de l’apprentissage de la langue espagnole. María a été une prof très sympathique.

D’ailleurs, petite anecdote lors de la dernière soirée, María était arrivée dans le groupe un peu en retard et elle s’est mise à raconter ce qui venait de lui arriver. Elle me dit « Désolé je ne sais pas le dire en français ». Elle a donc raconté cette histoire de vol de téléphone, et avant que Rachel, une française en stage dans l’établissement ne me traduise le tout, je lui dis « Attends, je vais te dire ce que j’ai compris ». J’avais compris 85% de l’histoire alors qu’elle parlait rapidement et Rachel en était étonnée après si peu de jours de cours. J’étais content de moi.

Cela m’a bien aidé pour communiquer un peu plus tard avec l’histoire que je vous raconte plus loin.

Pour en savoir plus sur RONDA :

 

Gibraltar

Voyager en solo en Espagne - Voir les singes à Gibraltar

J’ai profité de la proximité de Gibraltar pour partir y faire un petit saut durant deux journées complètes. Ce qui est amplement suffisant pour en profiter car ce n’est pas une ville où je me sens aussi bien qu’à Séville ou Ronda. L’auberge dans laquelle je résidais en était peut-être pour beaucoup. En effet, je n’avais jamais été aussi mal reçu. L’ambiance était froide. Chère pour une nuitée à 24 € dans un dortoir de 6 avec une odeur nauséabonde. Impossible d’utiliser la cuisine, ce qui est un comble pour une auberge de jeunesse. Cela ne partait pas bien pour me faire apprécier mon séjour. J’ai appris à passer outre cela car la nature à Gibraltar avait tout pour rattraper ce passage.

Pour rejoindre Gibraltar, je suis parti de Ronda où j’avais un train jusqu’à San-Roque. De là, je devais prendre deux bus pour rejoindre la frontière entre l’Espagne et Gibraltar. Seulement, dans le train, une femme était devant moi à la porte de sortie, elle a appuyé sur le bouton d’ouverture trop tard et le train a redémarré. Nous sommes allés jusqu’au terminus à Algeciras. J’étais dans la gare à chercher un bus pour pouvoir rejoindre la frontière.

Cette personne est venue à ma rencontre dans la gare en me disant qu’un autre train allait partir pour San Roque (où je devais donc préalablement descendre). Seulement, je lui dis que je ne vais pas à San Roque mais à « La Línea de la Concepcíon » car j’allais à Gibraltar.

Là, elle me dit : « Non pas de bus, viens avec moi ! ». Elle ne parlait qu’espagnol, je ne comprenais pas tout. Je l’ai suivi en lui expliquant que San Roque n’était vraiment pas ma destination et je lui montre le trajet du bus sur mon téléphone. Elle me dit « J’ai ma voiture là-bas. J’habite à La Línea. Je te dépose à la frontière ». Je n’en revenais pas.

C’est ce genre de rencontre qui me fait aimer le voyage plus que tout. Nous avons donc parlé espagnol sur tout le trajet, elle m’a déposé à la frontière que j’ai franchi à pied et je l’ai remercié pour tout cela.

Le plus beaux moments de mon séjour ont eu lieu lors de la randonnée de « Mediterranean Steps ». Dans cette belle randonnée difficile, j’ai rêvé éveillé à plusieurs reprises. Elle est déconseillée aux personnes qui ont le vertige et j’hésitais grandement à la tenter, et pourtant… ça a été un beau moment inespéré qui me fait malgré tout apprécier Gibraltar.

Voyager en solo en Espagne - Visiter Gibraltar

J’ai pu admirer de beaux paysages et finir le tout par un coucher de soleil sur la baie d’Algésiras, c’était ma récompense pour cet effort physique. Seul face à cela, je suis resté là un long moment.

Pour en savoir plus sur GIBRALTAR :

 

Entre Gibraltar et Cadix

Voyager en solo en Espagne - Quitter Gibraltar

Le temps de quitter Gibraltar est venu, et ce n’était pas pour me déplaire, je voulais retrouver l’univers andalous et cette sympathie rayonnante. Gibraltar m’a offert un côté plus fermé et moins souriant que les gens rencontrés depuis le début de mon voyage. L’auberge, je la quitte avec un bonheur immense. J’ai rarement si peu apprécié des auberges sur les plus de 50 visitées en Europe. Je ne voulais pas que ce voyage solo dans le sud de l’Espagne reste sur cette mauvaise expérience car je vivais de belles choses à côté.

Je retraverse la frontière et cette fameuse piste d’aéroport pour m’en aller à la recherche d’un bus de La Línea de la Concepcíon à Algeciras où mon autre bus m’attend pour rejoindre la belle ville de Cadix. Plusieurs personnes m’en ont dit du bien au début de mon voyage, alors je m’en vais la découvrir. J’ai 4 nuits de réservées là-bas et si elle me plaît, je pense y rester quelques jours de plus avant de continuer mon voyage vers je ne sais où…

La durée de mon voyage dépendant entièrement de mon budget, je tente de dépenser le moins possible mais tout en profitant malgré tout.

Je regrette toujours cette nuit à 45 € avec des fourmis au début du voyage à Séville où j’ai failli dormir dehors. Je m’en veux un peu d’avoir dépensé 70 € pour 3 nuits dans une auberge miteuse de Gibraltar. L’air de rien, tout s’additionne.

J’en suis déjà à 700 € de dépenses. Gibraltar m’aura coûté 70 € pour l’hébergement et 70 € sur place pour les activités et la nourriture. J’ai du mal à réaliser d’avoir dépensé 140 € pour deux jours et demi. D’un autre côté, je ne le regrette pas car le spectacle que m’a offert le rocher restera l’un des plus beaux moments de mon voyage, et même, de mes voyages.

 

Cadix

Voyager en solo en Espagne - Visiter Cadix en Andalousie

Cette nouvelle étape de mon voyage solo dans le sud de l’Espagne est Cadix ! Cadix, une des plus anciennes villes d’Europe de l’Ouest. Cette ville où je ne pensais passer que 4 nuits, et pourtant, à la première marche, au premier regard, je savais que je voulais y rester bien plus. C’est finalement pour 9 nuits que je me suis posé dans cette ville. J’avais un peu besoin de me poser plus calmement et de prendre le temps de travailler le contenu que je créais pour le blog et les réseaux sociaux. Je m’en allais découvrir le matin un lieu ou l’autre, tandis que l’après-midi, je me posais dans l’auberge afin de travailler sur mon blog voyage.

J’ai bien aimé cette ville, j’ai surtout adoré partir assister au coucher de soleil quasi chaque soir où le temps le permettait.
Le plus beau a été le tout premier, peut-être que la magie opérait, mais peut-être qu’aussi les nuages rougeâtres apportaient ce petit quelque chose en plus. Les autres couchers de soleil, le ciel était dégagé, mais malgré tout, j’étais hypnotisé par un tel spectacle. Je n’avais jamais assisté à autant de couchers de soleil en si peu de temps. Surtout qu’à Cadix, j’avais droit à l’horizon sur la baie. J’avais l’occasion de voir disparaître le soleil jusqu’à son dernier rayon pour la première fois de ma vie.

Voyager en solo en Espagne - Voir le coucher de soleil à Cadix en Andalousie

Certaines fois, que ce soit dans certaines auberges ou au bord d’un chemin, nous ne sommes pas à l’abri de belles rencontres. Cette fois-ci, c’est avec un belge que j’ai pu passer un peu de temps. Le premier belge de tout mon voyage d’ailleurs. Un belge en un mois, pas mal. Ce belge de Liège m’a raconté qu’il avait vécu son premier voyage en sac à dos à l’âge de 64 ans. Il m’a raconté plein de choses au fil de nos rencontres et c’était quelqu’un de vraiment intéressant que j’appréciais écouter. Je lui ai même fait découvrir la cuisine végétalienne. Il y a des rencontres que l’on oublie pas et je pense bien qu’il en fera partie. J’espère avoir l’occasion de le recroiser un jour et je lui souhaite de belles aventures.

Ce séjour dans cette auberge de Cadix m’a fait du bien après celle de Gibraltar. Elle était moins chère (10 € de moins par nuit) et offrait le petit-déjeuner, possédait un cadre agréable et surtout un personnel sympathique prêt à renseigner et à aider.

Malgré tout, je n’ai pas travaillé l’espagnol comme je le souhaitais durant ce séjour. Entre création de contenu et visites, il était difficile de trouver le temps. Mais bon, après tout, chaque chose en son temps.

Pour en savoir plus sur CADIX :

 

Cordoue

Voyager en solo en Espagne - Visiter l'Alcazar de Cordoue en Andalousie

Ensuite ce voyage solo dans le sud de l’Espagne m’a emmené ailleurs, je suis parti vers Cordoue, ou Cordoba. Cette ville est ma 4e destination en Andalousie. Je prends de plus en plus de plaisir à découvrir cette région qui me fascine.

Je me promène en rue et quelqu’un m’interpelle, le couple que j’ai rencontré à l’auberge de Cadix quelques jours plus tôt. Par le plus pur des hasards, nous nous retrouvons dans la même ville sans le savoir. J’aime ce genre de moments. Nous en profitons pour échanger nos contacts.

Voyager en solo en Espagne - Visiter la Mezquita de Cordoue en Andalousie

Je profite de cette ville pour visiter la Mezquita, le lieu principal de la ville. Globalement, cette ville m’attire moins que les autres car j’en fait assez rapidement le tour. L’Alcazar est moins impressionnant que celui de Séville. Puis peut-être que l’effet d’accumulation des semaines de voyage y est pour quelque chose.

Je fais la rencontre d’une belge avec qui j’ai passé quelques temps. Deuxième belge du voyage et un bon contact se crée. Il faut dire que son pull d’une université belge m’avait directement interpellé. Les belges se remarquent directement.

Pour en savoir plus sur CORDOBA :

 

Grenade

Voyager en solo en Espagne - Visiter Grenade en Andalousie

Mais ce que j’attendais par dessus tout, c’était de rejoindre Grenade, cette ville qui m’attirait tant depuis des années. Cette ville que je voulais garder comme dernière ville d’Andalousie.

L’Alhambra devait être le point culminant du voyage et ce lieu ne m’a clairement pas déçu. J’ai pu découvrir de beaux quartiers comme celui de Sacromonte et les maisons troglodytes. Plus tard, c’est sur un point de vue magnifique que j’ai assisté à l’un des plus beaux couchers de soleil de ma vie. Je ne sais pas pourquoi, enfin si peut-être, mais j’étais ému là-haut devant ce spectacle. Il était le tout dernier soleil andalou de ce voyage avec une vue remarquable sur tout Grenade. L’Alhambra à ma gauche et les montagnes de part et d’autres.

Voyager en solo en Espagne - Visiter la Sierra Nevada en Andalousie

D’ailleurs, durant ce séjour à Grenade, j’ai profité d’une activité que proposait l’auberge en partant faire une randonnée dans la Sierra Nevada. Un lieu magnifique où j’aurais voulu m’attarder plus longtemps et y réaliser d’autres randonnées, peut-être l’occasion d’y revenir.

Grenade est réellement mon coup de cœur de ce voyage solo dans le sud de l’Espagne.

Pour en savoir plus sur GRENADE:

 

La suite après l’Andalousie

Voyager en solo en Espagne - Au revoir l'Andalousie

Et le moment est venu, je quitte Grenade, 6 semaines que je voyage à présent. Quitter Grenade est aussi synonyme de quitter l’Andalousie dont j’ai apprécié la découverte. Une magnifique région que je conseille sans aucune hésitation. Je savais que j’allais venir à Grenade mais j’ignorais que je quitterais l’Andalousie durant ce voyage. Il était pourtant venu le temps d’aller voir un peu ailleurs mais toujours en restant en Espagne.

Durant mon séjour en Andalousie, j’ai décidé de réaliser un hyperlapse sur les 5 villes où je mettais les pieds.

Pour en savoir plus sur l’ANDALOUSIE :

Découvrir l’hyperlapse sur l’Andalousie :

 

 

Murcia

Voyager en solo en Espagne - Manger des churros à Grenade en Andalousie

Je ne voulais pas que mon voyage solo dans le sud de l’Espagne se termine là ! Alors, un dernier petit-déjeuner churros chocolat à Grenade, et 3h30 de bus plus tard, me voilà arrivé à Murcia. En 6 semaines, je vais enfin revoir un visage familier. Cela ne pourra que faire du bien car enchaîner les rencontres éphémères d’une journée, ou deux ou trois, cela est un peu pesant, car pour la plupart, nous ne nous reverrons jamais.

Voyager en solo en Espagne - Visiter Murcie en Murcie

Je rejoins donc Daniel chez qui je vais passer quelques jours, je vous avais déjà parlé de lui dans une interview car il vient enseigner le français en Espagne à un endroit différent chaque année. Cette année, c’est à Murcia, comme j’étais en Andalousie, nous profitons de nous croiser et qu’il me fasse visiter la ville dans laquelle il y est depuis plusieurs semaines.

Voyager en solo en Espagne - Visiter Bolnuevo en Murcie

Il m’a présenté à plusieurs de ses amis avec qui j’ai réellement passé de bons moments. Par la suite, il m’a emmené à la découverte de Carthagène et de Bolnuevo.

Pour en savoir plus sur MURCIA :

 

Alicante

Voyager en solo en Espagne - Visiter Alicante en Valence

Après un bien joli séjour en rencontre à Murcia, il est déjà temps pour moi de quitter cette région et de partir découvrir celle de Valence avec une première étape à Alicante. En effet, je voulais toujours continuer ce voyage solo dans le sud de l’Espagne ! Je voulais une destination supplémentaire avant la toute dernière, Benidorm ne m’attirait pas, Alicante a donc été l’option, et une belle option pour quelques jours de découverte.

Le premier soir, je me promène un peu près du port et de la plage au coucher de soleil, le vent est fort mais le moment est joli.

Voyager en solo en Espagne - Visiter Altea en Valence

Un autre jour, je m’en vais découvrir le magnifique coucher de soleil depuis le château. Je retrouve Daniel pour une journée avec qui nous partons découvrir la ville d’Altea dont il me parlait tant. Une belle découverte également, et de plus, non loin d’Alicante. L’occasion de parcourir la côte en tram avec de belles vues dont profiter.

Pour en savoir plus sur ALICANTE :

 

Valence

Voyager en solo en Espagne - Visiter Valence en Valence

Voilà. La toute dernière étape de mon voyage solo dans le sud de l’Espagne arrive. Valence est là s’offrant devant mes yeux. Surtout, il s’agit de la toute dernière étape de mon voyage. À la fois heureux, à la fois un peu triste, un sentiment partagé. Je découvre cette ville dont je tombe peu à peu amoureux. Je ne savais pas en atterrissant à Séville que je viendrais « si haut » en Espagne. J’avais songé passer tout mon séjour en Andalousie, et pourtant, j’ai peu à peu été vers le nord. Bon même si Valence reste quand même encore dans le sud de l’Espagne à mes yeux.

Voyager en solo en Espagne - Visiter Valence en Valence

Je découvre Valence qui m’attire, qui regorge d’une beauté que je ne soupçonnais pas. J’ai l’impression qu’elle pourrait être une ville où j’aimerais venir vivre un jour durant quelques semaines ou mois. L’avenir le dira.

Voyager en solo en Espagne - Boire une horchata à Valence

En décembre, je me trouve dans un parc au soleil, que demander de mieux. Valence est belle et je vous la conseille. L’occasion d’y goûter la boisson de la ville : la horchata. Une boisson végétale sucrée, dont m’a parlé une lectrice du blog, qui est faite à base de tubercules de souchet.

Pour en savoir plus sur VALENCE :

  • Que voir à Valence ?

 

Le retour en Belgique

Voyager en solo en Espagne - Au revoir l'Espagne

Le temps est venu. Une aventure de 2 mois qui prend fin. Du 12 octobre au 12 décembre, j’ai vécu un joli voyage solo. Certaines fois avec des envies que ça s’arrête et de rentrer, d’autres fois que cela ne s’arrête jamais. Voyager en solo peut aussi avoir ses hauts et ses bas mais je n’ai aucun regret d’avoir vécu ce beau voyage. Il peut faire aussi du bien de rentrer un peu à un moment surtout après avoir trimballé son gros sac à dos, avec le matériel vidéo, pendant deux mois.

Dans ce voyage, Séville a été une entrée en matière incroyable et Valence a clôturé à merveille ce voyage. Un voyage solo de deux mois qui me marquera, qui m’a offert bien plus que ce à quoi je pouvais m’attendre, qui m’a fait découvrir un peu plus ce magnifique pays qu’est l’Espagne. Je désirais tellement voir plus que Barcelone et Madrid. J’ai fait de belles rencontres durant ce voyage que je n’oublierai certainement pas.

Il est un peu difficile d’arriver à la fin d’un voyage mais d’un côté tout doit avoir une sorte de fin à un moment donné. J’ai besoin aussi de rentrer un peu car se déplacer pendant deux mois avec le sac à dos est épuisant. Je me vois mal faire un tour du monde d’un an à bouger tout le temps. Heureusement, durant ce voyage, je profitais de me poser durant environ une semaine dans chaque destination.

Voyager en solo en Espagne - Un Belge au bout du monde

Finalement, sur l’entièreté du voyage, ma plus belle découverte est Grenade sans aucune hésitation. Cette ville m’a subjugué mais je ne m’y verrais pas y vivre pour autant. Je souhaite y garder cette magie que j’y ai ressenti en parcourant l’Alhambra ou les beaux quartiers comme Sacromonte. Par ailleurs, je me verrais vraiment vivre à Séville ou Valence, c’est le genre de ville qui m’attire.

Je m’en vais retrouver ma Belgique pour quelques temps avant sans doute de partir vers d’autres aventures, mais j’ignore encore lesquelles, et c’est ça qui est bien après tout. En tout les cas, je vous encourage à partir vivre un voyage solo dans le sud de l’Espagne !

 

J’espère que cet article sur mon récit de voyage vous a plu et qu’il vous donnera envie de partir découvrir cette destination, de prendre votre sac à dos et de partir à l’aventure. Quelle serait pour vous la ville à absolument découvrir en Espagne ? Avez-vous eu un coup de cœur pour l’une des destinations dont je parle dans cet article ?

 

À lire également : 

Pin It on Pinterest

Share This