Apprendre l'espagnol à Ronda en AndalousieApprendre l’Espagnol ? Lors de mon voyage en Andalousie, comme seconde étape du voyage après Séville, je me suis posé durant une semaine dans la ville de Ronda afin de prendre des cours d’espagnol. 

 

Apprendre l’espagnol à Ronda – Aprender español en Ronda

Pour être honnête, je ne connaissais pas du tout cette ville et elle fut une belle découverte. J’appréciais déambuler dans les rues de la vielle ville et de la nouvelle ville.

Chaque matin, je m’en allais prendre mon petit déjeuner dans un café juste en-dessous de la chambre que je m’étais réservé. Les jours passaient et je tentais le plus possible de commander mon repas en espagnol. Certaines fois, je faisais un mix d’anglais et d’espagnol, puis un beau jour, j’ai réussi à faire toute phrase uniquement en espagnol. J’en étais ravi, c’était un des petits défis que je me lançais.

La langue espagnole, je l’ai toujours aimé, et je rêvais de pouvoir l’apprendre un jour.  C’était donc, entre deux deux voyages en PVT, le moment parfait pour venir se poser en Andalousie et apprendre l’espagnol.

 

Où est Ronda ? Qui est Ronda ?

Ronda se trouve entre Séville, Grenade et Málaga. C’est une ville qui regorge de charmes. Son canyon de plus de 100 mètres où se trouve un pont reliant la nouvelle ville de la vieille ville vous fera rêver !

Apprendre l'espagnol - Pont de Ronda

La vieille ville est plus tranquille, tandis que la nouvelle ville est plus animée avec ses nombreux bars.

Tout autour d’elle se trouvent les vallées où il est agréable de partir randonner et de découvrir le pont sous un autre regard.

Ronda, c’est une ville qui possède une diversité culturelle. Ayant appartenu aux Romains, aux Arabes et aux Chrétiens en fonction des périodes, elle saura vous charmer par cette richesse culturelle et architecturale. Elle sera une belle parenthèse entre deux autres villes comme Grenade et Séville. En fait non, Ronda ne doit pas être une parenthèse, elle est bien plus que ça. Elle mérite entièrement le détour et de s’y arrêter quelques jours, de s’y reposer, de prendre le temps de marcher dans la ville mais aussi en-dehors. Et ne vous en faites pas, même fin octobre, Ronda possède sa belle météo ensoleillée et les 25 degrés qui vont avec.

De plus, si vous louez une voiture, vous aurez l’occasion de partir découvrir les célèbres villages blancs de l’Andalousie tout autour d’elle.

 

Ma première rencontre avec Ronda

C’est depuis Séville que je suis venu en bus à Ronda. Sur la route, les paysages me charmaient de plus en plus à mesure que j’approchais de cette ville. Les routes sinueuses m’ont fait me rendre compte à quel point Ronda devait se mériter.

Apprendre l'espagnol - Marcher dans les rues de Ronda

Depuis la gare des bus, je suis allé à mon hébergement. J’ai juste profité de déambuler dans les rues durant le week-end en attendant de débuter ce que je désirais le plus : commencer les cours d’espagnol. Cela allait être les premiers cours d’espagnol de ma vie. À l’école j’avais appris le néerlandais et l’anglais, j’allais vivre une nouvelle expérience de l’apprentissage des langues mais différemment cette fois.

Je n’étais pas tant habitué que cela à la langue mais sa mélodie m’envoûtait depuis que j’étais parti à Madrid quelques années plus tôt lors de mon premier voyage en solo ou récemment avec la série Narcos.

 

Hola, ¿qué tal?

Les activités

Lundi, je suis donc allé avec mon sac à dos tel un bon élève en direction de l’école. Je devrais plutôt dire centre d’Immersion culturelle à vrai dire car la différence est importante mais je vous en reparlerai plus tard.

Apprendre l'espagnol - Le centre Entrelenguas dans la vieille ville de Ronda

Chaque jour pour aller aux cours, je passais sur ce célèbre pont (Puente Nuevo). Je peux vous dire qu’il ne désemplissait pas une seconde. Il faut dire que c’est l’attraction principale de la ville. Si vous voulez être seul allez-y tôt le matin.

Apprendre l'espagnol - Vue depuis le pont de Ronda

Je n’étais pas particulièrement stressé mais plutôt excité de démarrer cette aventure. Lundi, tout a débuté par une première rencontre avec Pongo, la mascotte du centre. Il s’agit d’un splendide dalmatien que je me faisais un plaisir d’immortaliser dès que cela était possible.

Apprendre l'espagnol - Pongo la mascotte d'Entrelenguas

Durant 4 jours, j’ai pu tester les différentes activités que le Centre culturel d’immersion propose, mais avant de partir pour la première activité, j’ai fait la connaissance de l’équipe, et j’ai profité un peu de la vue qu’offre l’arrière du bâtiment sur les champs et une partie de la ville.

Apprendre l'espagnol - Vue depuis le centre Entrelenguas

La première activité à laquelle j’ai participé me donnait l’occasion de découvrir Ronda avec un guide local et mieux comprendre son histoire. Cela, tout en découvrant quelques commerces locaux et en ayant l’opportunité de réaliser ma première trousse en cuir avec un artisan.

Apprendre l'espagnol - Travailler le cuir avec un artisan

Le mardi, j’ai découvert le potager du centre suivi de la visite des vignobles où j’ai eu l’occasion de mettre mes talents de cuisinier à rude épreuve en préparant un gaspacho et une paella végétarienne avec l’aide de deux américains. Ensemble, nous avons pu ensuite déguster notre plat dans un cadre splendide malgré le vent fort ce jour-là. Et bien-sûr, tout cela en dégustant du vin.

Apprendre l'espagnol - Préparer une paella dans un vignoble Apprendre l'espagnol - Préparer une paella dans un vignoble Apprendre l'espagnol - Préparer une paella dans un vignoble avec Entrelenguas Apprendre l'espagnol - Déguster du vin dans un vignoble de Ronda Apprendre l'espagnol - Préparer une paella dans un vignoble

Le mercredi, je me suis retrouvé avec deux anglais, un petit-fils et sa grand-mère. Nous sommes allés acheter les produits dans des commerces locaux afin de cuisiner une excellente tortilla de patates.

Une fois encore, le vin était de la partie mais avec du fromage, du pain et de l’huile d’olive. J’ai pu en déguster de l’huile d’olive durant mon séjour.

Apprendre l'espagnol - Préparer une tortilla à Ronda Apprendre l'espagnol - Préparer une tortilla à Ronda

Le jeudi, j’ai eu l’occasion de partir faire une belle randonnée dans les vallées de Ronda avec Isabel et Rachel. Le soleil ne facilitait pas l’effort physique mais les paysages pouvaient bien valoir toute cette souffrance. De belles découvertes pouvant donner une envie de randonnée plus longue autour de Ronda.

Apprendre l'espagnol - Les Vallées de Ronda Apprendre l'espagnol - Les Vallées de Ronda

Une occasion parfaite de voyager à Ronda.

 

Les cours

Mon choix c’est porté sur l’option « Cours intensifs ». Cela m’offrait des cours durant une semaine que j’avais de 16 à 20h. Il y a différents professeurs dans le centre et j’ai eu l’occasion de suivre les cours avec María.

Avec ces cours, j’ai pu apprendre la base de la langue. Avant de venir, j’avais étudié une cinquantaine de mots de vocabulaire grâce à l’application mobile de Mosalingua, cela m’avait bien aidé pour débuter mon voyage. Juste histoire de connaître une base sur laquelle m’appuyer.

Apprendre l'espagnol à Entrelenguas à Ronda

Bien-entendu, je n’allais pas devenir bilingue avec quelques heures de cours. Cependant, j’ai eu l’occasion de mieux comprendre la prononciation de l’espagnol, mais aussi d’apprendre l’alphabet et du nouveau vocabulaire, de tenter de faire quelques phrases, de parler un peu tout simplement.

Je me suis aperçu que j’arrivais à comprendre tout de même un peu la langue car certains mots sont plus ou moins semblables au français comme ce sont deux langues latines.

À présent, je suis même capable de compter en espagnol et j’ai même joué au célèbre jeu « Qui est-ce ? » afin de pouvoir poser des questions et décrire des personnes.

Les cours se sont fait sur des petits jeux. Je vous rassure que même à 29 ans (ou plus), c’est ludique et pratique pour mémoriser du vocabulaire et la construction des phrases.

J’ai tout de même eu un peu de mal à un moment car tout se mélangeait dans ma tête, et c’est bien normal, c’est aussi cela débuter l’apprentissage d’une nouvelle langue.

 

À présent, je suis capable de me présenter en espagnol et j’en suis ravi :

« Me llamo Jérôme. Tengo veintinueve años y soy bloguero. Soy de Namur, Bélgica. Hablo inglés, francés y un poco flamenco »

 

Petite anecdote. Lors de ma dernière soirée, nous nous sommes retrouvés à plusieurs dans un bar. María était arrivée en retard suite à un soucis de vol de téléphone. Elle s’est mise à expliquer toute cette histoire en me disant qu’elle ne pouvait pas le dire en français. À la fin de son récit, Rachel voulait me traduire cela et je lui avais dit « Attends, je vais voir si j’ai bien compris ». Et en gros, j’avais tout de même réussi à comprendre 85% de l’histoire alors qu’elle parlait rapidement. J’en étais bien content.

Apprendre l'espagnol - Soirée tapas avec le centre

En tous les cas, je vais continuer à apprendre et à travailler la langue. Je suis motivé plus que jamais.

Partez apprendre espagnol à Malaga pour débuter ou vous perfectionner dans cette jolie langue.

 

Entrelenguas

Entrelenguas est un centre d’immersion culturelle, existant depuis 2014, avec 3 thématiques :

Espagnol – Tourisme – Culture

 

L’occasion de suivre non seulement des cours mais également quelques activités tout en ayant des échanges culturels avec des locaux pour encore mieux s’imprégner de la culture espagnole.

 

Ce que je retiens de mon expérience

J’ai eu l’occasion de découvrir la culture espagnole tout en apprenant la langue. Même si j’avais un peu peur de partir de zéro, cela ne me démotivait pas une seule seconde. Il faut bien commencer un jour après tout.

Cette musicalité de la langue espagnole qui chatouille vos oreilles.

Durant cette aventure, j’ai eu l’occasion de rencontrer beaucoup de monde, ce qui enrichit forcément le voyage car après tout ce sont les rencontres qui font le voyage.

Apprendre l'espagnol - Entrelenguas - Culture et tourisme

Mon séjour est passé bien trop rapidement mais je me suis senti tellement bien durant celui-ci. Ce que je retiens de cette expérience à Entrelenguas, c’est que ce n’est pas comme une « école » classique, ce n’est pas une simple école de langue. Rapidement, vous vous sentez entrer dans une famille et faire partie d’un tout. Vous partagez de bons moments dans le centre mais également en-dehors comme avec une soirée tapas dans un bar de la ville entre élèves et professeurs.

Ce séjour m’a permis de me replonger également dans la langue de Shakespeare avec les rencontres anglophones, ce qui ne m’a pas fait de mal.

Apprendre l'espagnol - Intérieur du centre Entrelenguas

Et bien-entendu, j’ai adoré Pongo, la mascotte du centre. Un magnifique dalmatien qui me replonge dans mon enfance avec le célèbre dessin animé que nous connaissons tous.

 

Dans ce voyage en Andalousie, je suis dans une thématique de :

« Voyager plus lentement, prendre le temps de découvrir, se poser plutôt que se précipiter et partir après quelques heures ».

 

Plus le temps passe et plus j’apprécie le fait de me poser à un endroit même juste pour une semaine. Cela laisse le temps de découvrir, de rencontrer du monde et de passer de bons moments. Je n’ai plus envie de vivre des voyages d’un mois ou deux où je change de lieu tous les 3 jours durant tout le voyage. Se poser fait du bien et se poser dans une destination pour apprendre la langue est encore mieux.

 

Désormais, je poursuis ma route vers la suite du voyage avec une petite escapade à Gibraltar avant de découvrir d’autres endroits d’Andalousie dont Cadix et Cordoue.

Ronda, je m’en vais en train en la regardant s’éloigner peu à peu avec l’espoir d’y revenir un jour et de recroiser la route de ces personnes qui ont fait de cette escapade un magnifique souvenir de voyage.

 

Découvrir Ronda en vidéo

 


Merci à Entrelenguas pour son accueil. Cette expérience est un partenariat non rémunéré et je reste libre de mes propos.

Pin It on Pinterest

Share This