Voyager avec un petit budget - Voyager sans se ruiner - Astuces pour voyager pas cherVoyager coûte cher ! Vous l’avez entendu encore et encore cette phrase, j’en suis sûr. Et si je vous disais que cela est totalement faux. Oui, il est possible de voyager à moindre coût et c’est ce que je fais depuis de nombreuses années. 

Partir plus souvent, voyager plus longtemps, gagner de l’argent en voyage, découvrir le monde et ne plus se priver ? C’est ce que vous vous voulez ?

 

Comment voyager avec un petit budget ? 7 astuces pour voyager sans se ruiner

Alors, comment voyager avec peu d’argent ? Voici quelques astuces rien que pour vous !

 

Économiser avant le départ

La première option est tout simplement d’économiser. Oui, cela peut paraître bête mais c’est pourtant la première astuce qu’il faut pouvoir prendre en compte.

Si vous êtes étudiant, il est tout à fait possible de travailler en job étudiant. Cet argent pourra vous servir à financer vos aventures.

Si vous êtes dans la vie active, il est bon de réussir à prévoir une somme fixe à mettre de côté et à ne toucher sous aucun prétexte. Même si elle est minime. En fonction de vos moyens, mettez 20 €, 50 € ou plus de côté tous les mois pour vous offrir votre voyage.

Donnez-vous une date limite pour votre départ et calculez la somme que vous devrez mettre de côté pour arriver à votre but.

 

Une astuce pour cela, notez ce qui suit :

  • Vos postes de dépenses les plus importants,
  • Que faire pour réduire celui-ci ?
  • La somme estimée qui est économisée chaque mois.

 

Imaginez que vous achetez votre café à la gare chaque matin en partant travailler. Si celui-ci est à 3 €, alors sur 5 jours, vous pouvez déjà économiser 15 € si vous le préparez plutôt chez vous. Réduisez vos sorties, qu’elles soient cinéma ou bar. 20 € de cinéma par mois, 100 € de sorties tous les mois avec des amis. Tout cela se chiffre rapidement et fait réaliser la somme qu’il est possible d’économiser.

Je ne vous dis pas d’arrêter pour autant toute votre vie sociale. Imaginez plutôt agir différemment. Invitez quelques amis chez vous pour une soirée bière et regardez un film tous ensemble. Au Québec, dans les soirées de ce type, chacun amène sa consommation. Inspirez-vous en.

Devenez un être minimaliste et arrêtez de vouloir tout acheter et tout posséder. Nul besoin d’acheter à chaque saison les vêtements à la mode. Vous fumez ? Arrêtez ! Ok c’est simple à dire mais vous allez réaliser rapidement la somme astronomique que cela représente. Achetez ce dont vous avez besoin en seconde main. Empruntez à quelqu’un un appareil dont vous avez besoin qu’une seule fois par an plutôt que de l’acheter pour le ranger ensuite dans votre cave. Vous pouvez également louer certains biens à l’occasion via des plateformes en ligne, comme du matériel de ski ou votre vélo, que vous n’utilisez qu’une semaine par an.

 

Dormir en auberge de jeunesse

Une auberge de jeunesse est un moyen de se loger pour pas cher, qui est bien souvent un lieu sympathique et où il est facile d’y faire des rencontres.

Les auberges de jeunesse sont une expérience qu’il faut à tout prix vivre au moins une fois dans sa vie. Elles ont cette ambiance si spéciale qui les caractérisent et une proximité aisée avec les autres voyageurs. Oui, quand vous êtes à 15 ou 30 dans un dortoir, on peut parler de proximité.

Certaines personnes peuvent se demander « Pourquoi aller dormir dans une auberge plutôt qu’un hôtel ? » et ont une vision négative de la chose, j’espère vous y faire voir un peu plus clair sur ce à quoi s’attendre en auberge.

Sachez aussi qu’il n’y a pas que des dortoirs en auberge, vous pouvez aussi opter pour une chambre privative. Inévitablement, ce sera un peu plus cher mais peut-être plus rentable si vous voyagez à plusieurs par rapport à un dortoir.

 

Les raisons de dormir en auberge de jeunesse

Les conseils pour choisir son auberge de jeunesse

 

Faire du bénévolat

Le bénévolat est un échange de services où vous donnez de votre temps en échange de l’hébergement et de la nourriture. Cette option vous permet de voyager plus longtemps tout en dépensant beaucoup moins d’argent. C’est l’occasion également d’apprendre un nouveau métier dans ce principe du donnant-donnant.

Vous allez fournir une aide à votre hôte. Celui-ci n’aura pas à vous payer et vous n’aurez aucun frais. Vous êtes là pour vivre de belles expériences tout en découvrant un nouveau métier et une nouvelle région.

Je vous parle plutôt de bénévolat pouvant aller de la fille au pair jusqu’à l’enseignement d’une langue à une famille. Certaines auberges proposent des nuitées gratuites en échange de quelques heures de travail dans l’auberge. Pour ma part, j’ai eu l’occasion de vivre un bénévolat de 6 semaines dans une famille anglophone au Canada où j’ai vécu la vie de handler. En gros, j’étais nourri et logé pour entraîner des chiens de traîneau. C’était une expérience monumentale.

 

Comment voyager gratuitement ?

 

Travailler en voyage 

Quand on voyage, on peut être confronté à la question du travail par manque de moyens ou tout simplement pour prolonger son aventure. Travailler en voyageant ne s’improvise pas car il faut pouvoir détenir un visa travail pour cela. Travailler au noir risque de vous apporter bien des ennuis si vous vous faites prendre.

Vous pouvez également envisager de faire un PVT si vous souhaitez voyager et travailler en même temps.

Il existe plusieurs jobs à faire en voyage que je vous invite à découvrir dans l’article en question.

 

Profiter de promotions et choisir sa destination

Lorsqu’on se décide enfin à partir et que l’on est dans les préparatifs de ce premier voyage, on peut se poser la question de la destination. C’est bien naturel. Partir c’est bien mais encore faut-il savoir où aller.

Pour cela, les deux solutions sont soit de suivre vos envies soit de profiter tout simplement d’une promotion dans un moyen de transport. La destination doit avant tout convenir à votre budget et à votre goût. 

On pense bien trop souvent à 1000 destinations possibles et il est alors compliqué de faire un choix.

 

Pour vous aider à choisir votre destination de voyage, voici 7 points à déterminer :

  • La date et la durée de votre séjour ;
  • Vos centres d’intérêts ;
  • Votre budget ;
  • La sécurité à l’instant T de la destination (conflits, manifestations, attentats…) ;
  • Nombre de vols et escales ;
  • La période exacte du voyage (climat, saison touristique…) ;
  • Les formalités nécessaires (visas, vaccins…).

 

Cela peut déjà vous aider à éliminer certaines destinations de votre liste.

 

Voyager par soi-même et en hors saison

Vous le savez, voyager en réservant dans des agences n’est pas ce que je souhaite. Le fait de partir en totale autonomie permet d’économiser une belle quantité d’argent. Adieu les groupes organisés, profitez-en pour réserver votre voyage par vous-même et ainsi économiser de l’argent.

Voyager en hors saison va forcément vous coûter moins cher. Une famille doit souvent attendre les congés scolaires afin de voyager avec ses enfants, les prix sont toujours plus élevés à cette période, que ce soit les transports, l’hébergement ou le reste.

Si vous avez la chance de pouvoir être flexible, profitez-en. Voici quelques avantages de partir voyager en hors saison :

  • Moins cher, c’est le premier argument ;
  • Moins de monde, c’est le second argument. Vous n’allez pas vous marcher sur les pieds dans les lieux touristiques ;
  • Plus flexible car il y a moins de réservation. Vous pouvez donc changer de destination aisément et réserver un hébergement le jour même.

 

Il faut regarder quand a lieu la basse saison dans le pays de destination qui vous intéresse car elle est forcément différente d’un endroit à l’autre sur la planète.

 

Faire du slow travel

C’est une manière de voyager qui devient de plus en plus populaire mais qu’est-ce donc au juste ? 

À force de voyager souvent, on développe une tendance à vouloir ralentir le rythme. Une envie d’arrêter de se dépêcher, de prendre conscience qu’il est impossible de tout voir et qu’il est préférable de prendre son temps.

Voyager en mode « Slow Travel » ou « Voyager lentement » demande de partir pour une durée plus longue. Cela peut aller de plusieurs semaines à plusieurs mois pour découvrir un pays ou plus particulièrement une région d’un pays. Je prends de plus en plus goût à ce mode de voyage et c’est de la sorte que j’ai notamment profité de l’Andalousie.

Dans cette philosophie de voyage, il faut prendre le temps de savourer les choses mais tout le monde ne peut pas partir si longtemps. Pour cela, il est toujours possible de travailler tout en voyageant.

Vous allez vivre une destination sans réellement planifier quoique ce soit, vous allez laisser les choses se faire et prendre le temps. Les rencontres feront votre voyage. Laissez-vous vivre le temps.

 

Pour terminer

Vos proches pensent que vous dilapider tout votre argent à force d’enchaîner les nombreux départs ? Faites-leur lire cet article et prouvez-leur que vous pouvez voyager à faible coût.

Même en tant qu’étudiant, je parvenais à voyager grâce à ces différentes astuces. Je n’ai jamais eu beaucoup d’argent et je ne veux pas me priver du voyage, renoncer à cette partie de moi-même qui me rend heureux est inconcevable. Si vous lisez cet article, vous êtes sans doute dans la même configuration que moi et je vous encourage à franchir le pas du voyage à petit budget.

Voyager sans se ruiner est possible, profitons-en pour découvrir le monde et ne plus se priver. Il faut juste réussir à développer sa patience et apprendre à voyager différemment.

 

Cet article reprend plusieurs extraits du livre « Voyager sans se ruiner » que vous pouvez vous procurer ici-même.

 

Pour en savoir plus sur le livre :

Livre Voyager sans se ruiner

 

Pour télécharger un extrait du livre :

 

Pour acheter le livre « Voyager sans se ruiner » :

Acheter Voyager sans se ruiner

Pin It on Pinterest

Share This