Faire du bénévolat en voyageEnvie de faire du bénévolat en voyage ? Cet article vous donne les informations nécessaires pour voyager pas cher, pour vivre de belles aventures et y faire de jolies rencontres.

 

 

Faire du bénévolat en voyage

L’une des plus belles choses à envisager en voyage afin de réduire les coûts généraux, ce n’est autre que : le bénévolat.

Le bénévolat est un échange de services où vous donnez de votre temps en échange de l’hébergement et de la nourriture. Cette option vous permet de voyager plus longtemps tout en dépensant beaucoup moins d’argent. C’est l’occasion également d’apprendre un nouveau métier dans ce principe du donnant-donnant.

Vous allez fournir une aide à votre hôte. Celui-ci n’aura pas à vous payer et vous n’aurez aucun frais. Vous êtes là pour vivre de belles expériences tout en découvrant un nouveau métier et une nouvelle région.

 

Que faire comme bénévolat ?

Il existe différents sites afin de trouver un bénévolat pour quelques jours ou quelques semaines. Je ne parle pas de « tourisme humanitaire » ou de « volontariat » où il faut payer une somme astronomique pour aller « enseigner » une semaine à des enfants à l’autre bout du monde, et ainsi tenter d’avoir bonne conscience. 

Il existe des organismes et différentes ONG qui font ce boulot là parfaitement. Mieux vaut faire un don pour les financer car il faut aussi pouvoir être qualifié pour apporter son aide dans certains secteurs. Être volontaire dans le domaine médical, de la construction, de l’enseignement ou dans la psychologie ne s’improvise pas.

Je ne citerai que deux exemples qui me révoltent particulièrement. Être un volontouriste (contraction entre volontaire et touriste) dans un orphelinat. Un volontouriste étant là pour une très courte période, ce sont donc plusieurs volontouristes qui s’enchaînent. 

Un enfant peut s’attacher à un volontaire temporaire en particulier et mal vivre les séparations multiples qui s’enchaînent encore et encore. Les changements incessants peuvent engendrer une mauvaise influence sur le développement de ces enfants.

Qu’il s’agisse d’être volontouriste dans la construction ou dans un autre métier, cela engendre un autre problème important. Celui de prendre la place d’un local, qui lui serait rémunéré pour faire le travail en question. Cela empêche le développement de l’économie locale et confirme qu’il est préférable de faire un don à des organismes qualifiés afin d’encourager les structures locales réellement utiles. Il existe certains organismes mettant en place des actions solidaires (TWAM – Travel with a mission).

Ici, je vous parle plutôt de bénévolat pouvant aller de la fille au pair jusqu’à l’enseignement d’une langue à une famille. Certaines auberges proposent des nuitées gratuites en échange de quelques heures de travail dans l’auberge. Pour ma part, j’ai eu l’occasion de vivre un bénévolat de 6 semaines dans une famille anglophone au Canada où j’ai vécu la vie de handler. En gros, j’étais nourri et logé pour entraîner des chiens de traîneau. C’était une expérience monumentale.

Je vais vous proposer une liste de bénévolats réalisables durant vos voyages. Restez bien là car je vais vous annoncer où les trouver juste après cela. Quelques idées de bénévolats à réaliser en voyage en échange du gîte et du couvert :

  • Travailler dans une ferme,
  • Serveur ou cuisinier dans un restaurant,
  • Auberge de jeunesse,
  • Fille au pair,
  • Vivre dans une famille pour enseigner une langue,
  • Construction d’une cabane,
  • Emmener les enfants de la famille à l’école,
  • Travailler dans un ranch et vivre comme un cow-boy,
  • Participer à la création d’un écovillage,
  • Prendre soin d’animaux dans un refuge animalier,
  • Rénover une habitation,
  • Jardiner ou peindre,
  • Faire le ménage dans un petit hôtel,
  • Apprendre la permaculture.

 

Comment trouver un bénévolat ?

Il existe plusieurs plateformes pour cela, j’en utilise personnellement deux, à savoir :

Sur Helpx, vous payez une inscription de 20 € qui est valable durant 2 ans. C’est sur celui-ci que j’avais trouvé mon expérience avec les chiens de traîneau. L’offre est variée et impressionnante, vous pouvez aisément trouver un bénévolat dans tous les pays du monde. Le site est entièrement en anglais.

Sur Workaway, l’inscription est de 34 € et est valable un an ou au prix de 44 € pour un couple ou deux amis. Le site est disponible en français et regroupe également tous les pays du monde. Une offre moins importante que pour Helpx mais tout de même de quoi y trouver son bonheur.

Dans certains pays, vous pourrez opter pour le Woofing, il s’agit de travail à effectuer dans les fermes biologiques. L’inscription est d’environ 25 € et valable durant un an. La mise en avant du développement durable et l’occasion d’apprendre à jardiner et à récolter la production. Il existe un WWOOF dans chacun des pays le pratiquant. La cotisation peut varier. Attention, si vous vous inscrivez sur WWOOF France, vous pourrez trouver des bénévolats WWOOF uniquement en France.

Les prix indiqués peuvent changer. Si vous préférez ne pas payer d’inscription, vous pouvez toujours regarder sur Volunteers base qui regroupe des annonces de plusieurs hôtes souhaitant trouver un bénévole.

 

Comment réussir un bénévolat ?

Un bénévolat en échange du gîte et du couvert n’est pas non plus juste dans l’optique d’avoir une main-d’œuvre gratuite à surexploiter. Souvent, il est demandé entre 4 et 6 heures de travail par jour durant la semaine tandis que le week-end est laissé libre. Tout dépendra du type de bénévolat car si c’est avec des animaux, il faut s’en occuper 7 jours sur 7. Comptez globalement 25 à 30 h de travail par semaine.

N’hésitez pas à poser toutes vos questions à votre futur hôte durant votre échange par mail avant d’aller sur place.

 

Garder des animaux

Si vous aimez les animaux et que vous souhaitez veiller sur eux pendant que leurs maîtres sont absents, voici le type de bénévolat parfait pour vous.

Dans ceux-ci, vous aurez droit à un logement gratuit et à chouchouter des chiens ou des chats, voire d’autres espèces. Cela est très utile dans des villes où le loyer est très cher. Mais attention, il faut réellement être un amoureux des animaux, les maîtres vous font confiance en vous donnant la garde de leurs êtres chers. Ils souhaitent partir l’esprit tranquille et ne pas laisser la maison sans surveillance.

Ils pourront vous demander d’entretenir la maison en arrosant les plantes, en nettoyant, etc.

La référence est TrustedHousitters, celui-ci coûte environ 80 € par an. C’est le plus cher mais il dispose d’un grand nombre d’annonces. Vous pouvez également trouver d’autres offres sur des sites comme House Carers, Nomador ou Mind My House.

Par contre, il peut être compliqué de réussir à décrocher sa première opportunité sans avoir de références sur le site.

 

Cet article reprend un extrait du livre Voyager sans se ruiner dont je suis l’auteur. Vous pouvez trouver plus de renseignements sur le livre sur le site officiel.

Pin It on Pinterest

Share This