Pourquoi retourner dans un même endroit pour voyager ? Retrouver un lieu que l'on apprécie, cet amour pour MontréalC’est de l’aéroport de Bruxelles que je vous écris ces quelques mots. Je regarde par les vitres les avions décoller. Je profite des airs au piano qu’offrent différents musiciens qui se succèdent, des voyageurs tout comme moi. Je regarde le soleil transpercer les nuages et j’attends… J’attends car 2h30 de retard sont annoncés avant de retrouver Montréal.

 

Retrouver un lieu que l’on apprécie – Cet amour pour Montréal

Une tempête de neige la veille a retardé le vol Montréal-Bruxelles. Tout est fait pour retarder le moment de poser le pied dans cette ville, mais pas grave, je vais être patient. Plus que quelques heures !

Vous avez été plusieurs à me demander « Pourquoi repartir encore à Montréal alors qu’il y a tellement d’autres lieux à découvrir ? ». Je vais tenter de répondre à cette question dans cet article.

 

Cette ville qui m’ensorcelle

Il y a des lieux qui vous ensorcellent, ces lieux qui vous disent très souvent « Reviens ! ». Oui des lieux peuvent vous appeler pour une raison ou une autre. Quand on voyage, il y a des destinations qui marquent plus que d’autres et que l’on aime retrouver. Un peu comme un second « chez soi ».

Pour ma part, c’est Montréal. J’aime cette ville. Ce n’est pas pour rien que je lui avais écrit une lettre d’amour au moment de la quitter après y avoir vécu une année. Oui, je suis un voyageur qui écrit des lettres d’amour à des villes. Mais Montréal le mérite. Elle est différente. Elle a ce quelque chose qui m’attire plus que tout.

Peut-être est-ce le fait qu’elle soit pour moi la première ville non-européenne où j’ai mis les pieds. En tout cas, après y avoir séjourné durant plusieurs mois durant mon PVT Canada en 2015-2016. Y être retourné durant deux mois au printemps 2017, voilà que je la retrouve une nouvelle fois. L’hiver 2018 est à moi durant 6 semaines ! La neige, les flocons qui tombent, le chocolat chaud blanc au Tim Hortons avec un bon beigne, le petit café dans Villeray que je préfère, les camions qui ramassent la neige, les températures négatives pouvant aller jusqu’à -40°C en ressenti, le Saint-Laurent gelé… Tout ça… Tout ça ! Sans oublier les bonnes poutines ! Oui je veux retrouver cela.

Mon dernier hiver là-bas était en 2015-2016, le temps passe vite. À l’époque, j’avais pris le temps d’aller visiter New-York, Toronto et Ottawa en plein hiver.

Je vais passer un nouvel hiver au Québec. Je me fais une joie immense de parcourir à nouveau toutes les rues enneigées.

 

Pourquoi encore Montréal ?

Certains d’entre-vous vont se dire « ENCORE ? » ! Oui, encore ! Je n’y peux rien. Montréal m’appelle, Montréal m’oblige à lui rendre visite. J’aime me replonger dans l’hyperlapse de Montréal en hiver quand je suis un peu trop nostalgique de cette ville.

 

 

Je regarde le tableau d’affichage à l’aéroport avec toutes ces destinations. J’ai tellement de rêve de voyages, tant de lieux que je souhaite découvrir et surtout vous partager. 3 ans que le blog existe et je viens de fêter les 10 000 lecteurs sur le blog en un seul mois. Le fait que vous soyez de plus en plus nombreux à suivre mes aventures me donnent encore plus l’envie de vous partager tout cela.

Début 2018, je me suis dit « Jérôme ! Tu peux être n’importe où dans le monde, réserve un vol pour Montréal ! » et en quelques minutes cela était réglé ! Si impatient, si heureux !

Il fallait tout de même patienter jusqu’à la date de départ, c’était difficile, j’étais si pressé ! L’année dernière, je n’avais pas pu rester durant l’hiver mais je m’étais dit que j’y reviendrais.

Comme vous le savez, ce n’est pas un secret, je porte un appareil dentaire, ce qui m’oblige à ne plus réaliser de longs voyages pendant un certain temps. Entre nous, mon orthodontiste me dispute si je pars trop longtemps, comme mon voyage dans le Sud de l’Espagne durant 2 mois où finalement je ne l’ai pas vu pendant 3 mois. Je pars donc désormais pour un maximum de 6 semaines. Vous me direz, 6 semaines dans l’hiver québécois, il n’y a pas de quoi se plaindre ! En effet, et j’en suis très content.

Bien-entendu, j’ai envie également de partir ailleurs mais je n’ai pas envie d’y partir que pour quelques semaines. Je me garde certaines destinations pour y vivre plusieurs mois à un moment ou l’autre. Il faut juste encore un tout petit peu de patience.

Vous savez aussi à quel point le Canada est un pays que j’apprécie beaucoup et que je vous encourage à visiter. Notamment avec un PVT si vous avez entre 18 à 30 ans pour les belges et 18 à 35 ans pour les français.

 

Retrouver la ville ou le pays que l’on aime tant

Je vous parlais récemment de partir pour mieux revenir où j’abordais ma Belgique natale. Si on aime voyager, c’est aussi pour aimer retrouver sa ville ou son pays de naissance.

Par contre, on peut avoir deux villes ou deux pays qui vous retiennent. Son pays natal et son pays de cœur. Retrouver l’un comme l’autre provoque une dose de bonheur, une motivation indéniable pour envisager l’avenir avec de nouveaux projets. C’est aussi une manière de se ressourcer à sa façon.

Si vous voyagez régulièrement, ou même de temps à autre, vous devez sans doute vivre ce même phénomène et me comprendre.

Pour les autres, j’espère que vous trouverez cette destination qui vous fait vibrer comme jamais.

Et vous chers voyageurs, quelle est la ville qui vous berce comme nulle autre ? Quelle est la ville que vous aimez retrouver le plus possible et qui pour vous est comme un deuxième chez vous ? Est-ce normal de repartir voyager dans un même endroit encore et encore ?

Pin It on Pinterest

Share This