5 lieux à visiter à SkopjeQue visiter à Skopje ? Skopje fait partie de ces villes dont nous ne connaissons rien ou très peu de choses. Pour la plupart, ce nom est inconnu et pourtant, cette ville renferme une richesse architecturale pour ne citer que cet aspect.

 

 

Lieux à visiter à Skopje

J’ai été surpris par cette ville, j’y suis sans trop savoir pourquoi, excepté pour la découvrir. En vérité, j’ai surtout profité d’une belle promo avec un billet à 30 euros l’aller-retour en avion. C’est ce que j’aime, profiter d’une promo pour me décider où aller, c’est l’un des meilleurs moyens de voyager, économiquement parlant.

Je ne vais aborder que 5 lieux à visiter à Skopje cette fois-ci, je vous parlerai du reste lors d’une prochaine visite de la capitale macédonienne.

 

Skopje et la Macédoine en quelques mots

Skopje est la capitale de la Macédoine, pays devenu indépendant depuis 1991 qui faisait partie de la Yougoslavie.

Au nord du pays, à mi-chemin entre Belgrade (Serbie) et Athènes (Grèce), elle est la plus grande ville du pays. Elle a connu plusieurs conflits en raison de son emplacement et des différents empires qui se sont succédés. C’est ce qui lui a apporté un patrimoine culturel très riche à vrai dire.

Skopje a été bombardée durant la seconde guerre mondiale. Plus tard, en 1963, 80 % de sa ville a été détruite lors d’un terrible tremblement de terre. Sa reconstruction a été réalisée de sorte que la densité urbaine reste faible afin de limiter les conséquences nuisibles d’un potentiel nouveau séisme. Plusieurs édifices disparus dans la catastrophe ont été reconstruits dans un projet d’urbanisme intitulé « Skopje 2014 ».

Visiter Skopje

Le centre-ville subit d’importants changements urbanistiques depuis la fin des années 2000, et ce, afin d’affirmer son statut de capitale.

Autour d’elle se trouve un massif montagneux qu’il est sans doute intéressant de découvrir si le temps vous le permet.

Skopje est très proche de la frontière avec le Kosovo, où je suis également allé lors de ce voyage.

À Skopje, la communauté orthodoxe habite traditionnellement la rive sud et la communauté musulmane la rive nord. L’université de la ville a été construite sur la rive nord afin de briser les frontières entre communautés ethniques.

En avant pour une possibilité de ce qu’il y est possible de visiter à Skopje.

 

Musée de la ville de Skopje

Ce musée raconte l’histoire de la ville. Il se trouve dans l’ancienne gare de la ville : un bâtiment des années 30, qui avait lui-même été détruit aux deux tiers par le tremblement de terre. Ils l’ont laissé tel quel pour montrer les vestiges et le souvenir du passé.

Il est gratuit. Une partie de celui-ci est d’ailleurs consacrée au tremblement de terre qui est survenu le 26 juillet 1963 à 5h17. Il avait atteint la magnitude 6,9 sur l’échelle de Richter. Sur la façade, il y a une horloge dont les aiguilles indiquent l’heure du séisme et dans l’exposition des documents de l’époque ainsi que des témoignages.

Lors de ma visite, un guide est venu près de moi et m’a fournis quelques détails sur la ville et les spécialités culinaires de Macédoine.

Ce musée expose également l’histoire de la ville, de la Préhistoire à aujourd’hui. Il y a plusieurs objets archéologiques. Ce musée est intéressant à visiter à Skopje pour en apprendre davantage sur l’histoire de la ville.

À l’entrée du musée, il y a régulièrement des expositions temporaires consacrées principalement à des artistes locaux.

Visiter Skopje

 

Le Vieux Bazar

Le Vieux bazar ottoman a été en grande partie conservé. Il se trouve dans la vieille ville. À l’entrée, il y a plusieurs boutiques de souvenirs mais ce n’est pas le plus intéressant, autant traverser cette partie et s’enfoncer pour découvrir le vieux bazar hors du cercle touristique classique.

Il s’agit du plus vieux quartier de la ville, authentique. Ces jolies ruelles pavées donnent l’impression de changer de continent, de ce beau passage de l’Occident vers l’Orient. J’aimerai partir découvrir Istanbul pour m’imprégner un peu plus de ce charme.

Visiter Skopje

 

Mosquée Mustafa Pacha

Elle est toute proche de la Forteresse et est l’une des plus grandes et belles mosquées macédoniennes. Sa construction remonte à 1492. Dans son histoire, elle a été plusieurs fois détruire et reconstruite. Son aspect actuel date du XVIIIe siècle. Située sur une petite colline du bazar, cette Mosquée ottomane domine le vieux bazar. Elle se trouve à proximité de la forteresse et est à visiter à Skopje lors de votre voyage.

 

Forteresse

La forteresse, bâtie au Xe siècle, encercle toute la ville-haute. Elle possède plusieurs traces de l’histoire de la ville et son panorama surplombant la ville et faisant apparaître les montagnes environnantes sont un plus.

Malheureusement, le tremblement de terre de 1963 l’a considérablement endommagé. Tous les bâtiments qui s’y trouvaient ont été détruits et des parties de la muraille ont été réduits en tas de pierres. Elle est longtemps restée en ruine jusqu’à ce que des fouilles archéologiques soient conduites à la fin des années 60. Elle a été restaurée dans les années 2000 après de nouvelles fouilles et a depuis retrouvé son apparence médiévale.

Visiter Skopje

 

Musée de Macédoine

La visite du musée de Macédoine coûte 50 denars pour un étudiant et 100 denars pour un adulte. Ce très grand musée se situe également dans le vieux bazar. Il n’est pas facile de trouver l’entrée, je me souviens avoir tourné un petit temps dans les rues avant de demander de l’aide à un gardien qui se trouvait à une entrée de parking… juste devant le musée.

La partie au rez-de-chaussée est en anglais, Macédonien cyrillique et à certains moments même en français. Au-dessus, une partie raconte l’histoire de leurs relations avec les États-Unis. Le reste du musée n’est qu’en cyrillique.

L’exposition est séparée entre plusieurs bâtiments. Il y a une partie du musée consacrée à l’ethnologie avec des costumes et des tapis entre-autre. Vous pourrez en apprendre davantage sur la culture et l’histoire du pays.

Visiter Skopje

 

Conclusion

J’espère que ces lieux à visiter à Skopje vous ont plu. Elle fait dorénavant partie des villes que j’ai préféré visiter en Europe. Une très bonne surprise car je ne la connaissais pas, ni n’en avait entendu parler, avant d’y mettre les pieds.

Cette ville est belle mais en pleine construction à l’heure actuelle. De chaque côté, je ne voyais que des chantiers. J’ai eu un coup de cœur pour l’architecture qui est sublime. Il suffit de se promener dans le centre, le soir, voir les éclairages se refléter sur le cours d’eau, les bâtiments gigantesques illuminés, pour rêver un instant. De plus, Skopje est une ville bon marché.

Si je devais citer une chose que je n’ai pas aimé à son propos, c’est le Vardar, le fleuve, qui était rempli de détritus. Un court d’eau vraiment sale !

Visiter Skopje

Si j’avais eu plus de temps sur place, j’aurais aimé partir découvrir le Mont Vodno, cette montagne au nord de la macédoine où se trouve la croix du millénaire haute de 66 mètres. Elle est illuminée la nuit, c’est un bon point de repère pour se retrouver dans la ville vu sa hauteur. Elle culmine à 1066 mètres d’altitude, le point le plus haut de cette montagne. Il est possible de rejoindre ce lieu par bons nombres de sentiers ou alors par le téléphérique.

Cette visite, réalisée en février 2015, m’a donné l’envie d’y revenir d’ici 10 ou 15 ans pour constater l’évolution de la ville et aussi l’envie de découvrir le reste du pays.

 

Acheter mes tickets pour visiter Skopje

 

Que pensez-vous de la ville et des lieux à visiter à Skopje ? Y êtes-vous déjà allé ? Cet article vous a-t-il donné l’envie de la découvrir ?

 

Vous pourriez aussi aimer : 

 

Pin It on Pinterest

Share This