Help comment entrainer des chiens de traineauEntraîner des chiens de traîneau ? Dans les trois articles précédents, je vous parlais du premier bénévolat que j’ai fait en Saskatchewan. Je vous avais parlé de façon globale de mon séjour et de l’expérience avec mes hôtes. 

 

Comment entraîner des chiens de traîneau : Explications

Dans celui-ci, je vais aborder plus précisément l’entraînement des chiens qui fut une expérience totalement incroyable.

 

Quelques infos techniques

J’ai eu l’occasion d’apprendre ce métier durant six semaines. Voici ce que j’en ai retenu sur le fonctionnement de l’entraînement et des différents rôles.

 

Le domaine du chien de traîneau

Le domaine du chien de traîneau se divise en deux catégories qui sont la course et le tourisme.

Pour le tourisme, les chiens sont de véritables Huskies. Tandis que pour les courses, c’est souvent un mélange de plusieurs races.

La saison des courses s’étend généralement de janvier à mars. Le gagnant remporte de l’argent dont le montant dépend des sponsors. Il n’est pas rare que certains mushers cherchent à acquérir de nouveaux chiens après une course.

Vicki, mon hôte, m’a expliqué qu’un Québécois en avait acheté un à 50 000 $CA. Incroyable ! Ce sont surtout les leaders qui valent cher, et ceux qui ont un bon pedigree (des champions dans leurs ancêtres).

 

La composition de l’attelage

L’attelage se compose de quatre postes différents. La composition de l’équipe est importante car les chiens se définissent par leur fonction et leur rôle à jouer dans l’attelage.

Il est possible de changer les chiens de poste car cela n’est pas définitif. Alterner les chiens permet de leur apprendre de nouvelles compétences.

Bénévolat avec des chiens de traineau

 

Leaders

Il s’agit des chiens de tête. Ce sont eux qui répondent aux ordres du musher et qui donnent le rythme aux autres chiens, notamment la vitesse et la direction.

 

Swing dog

Ils se situent derrière les leaders et secondent ceux-ci. Ils les épaulent dans les moments de doute.

 

Team dogs

Il s’agit du gros de l’attelage et peut se composer de 2 ou 4 chiens voir plus selon le nombre total de l’équipe.

 

Wheel dogs

Ils se situent au plus proche du traineau. Ce sont les chiens les plus puissants et ceux qui donnent la force à l’équipe.

 

Handler et Musher

Handler

Le handler, ça a été mon rôle durant six semaines, c’est la personne qui aide le musher durant la course. Son rôle consiste à changer les chiens de place, les replacer correctement s’ils se sont emmêlés avec la ligne centrale et contrôler si tout est bon pour eux.

 

Musher

Le musher est celui qui dirige les chiens et donne les ordres. Le musher crie « A » pour que les chiens se dirigent vers la gauche et « G » pour qu’ils se dirigent vers la droite.

Le musher doit bien connaître ses chiens et savoir se faire écouter. Il est celui qui donne les ordres à l’attelage. Entraîner des chiens de traîneau est bien plus qu’une passion pour un musher !

 

Les chiens de Vicki et Roger

Les chiens

Je débute cette partie en vous présentant mes favoris. Durant six semaines, une véritable amitié est née entre eux et moi. Ils ont été mes coups de cœurs, ceux avec qui j’aimais passer du temps.

Bénévolat avec des chiens de traineau

Tree – Dash – Demon – Ebony – Dolly – Anouk

 

Sur la propriété, il y avait 42 chiens dont 9 chiots. Il faut apprendre à les connaître et réaliser que chaque chien a réellement sa propre personnalité. Certains sont robustes et dynamiques, pour pas dire agités, tandis que d’autres sont calmes voir peureux.

Entraîner des chiens de traîneau est fantastique car chaque chien est unique !

D’un côté se trouvent les mâles et d’un autre les femelles. À un troisième endroit sont situés les jeunes chiens qui vont débuter les entraînements. À un dernier emplacement, on trouve les chiots qui n’ont que quelques semaines.

 

Les chiots

Il est impossible de ne pas craquer en voyant les chiots. J’ai adoré passer du temps avec eux, il ne faut pas oublier que certains seront peut-être de futurs champions de courses.

 

 

Dès leur plus jeune âge, il faut débuter l’entraînement, bien-sûr de façon différente par rapport aux adultes.

Au début, il faut courir avec eux sur de courtes distances, les habituer à nous suivre.

Plus tard, les habituer à suivre le quad et à courir sur de plus longues distances.

Bénévolat avec des chiens de traineau Bénévolat avec des chiens de traineau

De temps en temps, simplement marcher dans la forêt. On alternait entre un entraînement au quad et un entraînement plus relax. Lorsqu’ils s’éloignaient un peu de trop, il fallait les appeler, juste dire à voix haute « Puppies » pour qu’ils reviennent accompagné d’un sifflement. Simplement les habituer à revenir vers soit, ça peut être bien utile pour la suite.

J’adorais jouer et les nourrir. C’était un plaisir de partir marcher en forêt avec eux et de les voir jouer dans la neige.

Lorsqu’ils atteignent 8 semaines, ils sont séparés. D’un côté les mâles et de l’autre les femelles. C’est un peu difficile de les séparer car ils pleurent les uns après les autres. Les entraînements sont dès lors également séparés.

 

J’espère que vous en avez appris un peu plus sur « Comment entraîner des chiens de traîneau ». Découvrez la seconde partie de l’article sur mon expérience dans ce domaine. Profitez de cette vidéo et dites-moi si vous rêvez de partir vivre la même chose.

 

 

Le dossier complet du bénévolat avec les chiens de traîneau en Saskatchewan : 

Pin It on Pinterest

Share This