Conseils pour prendre une belle photo en voyageVoyager et prendre des photos, c’est génial. On a qu’une envie : réussir à prendre une belle photo en voyage. La photographie, ce n’est pas qu’appuyer sur un bouton, il y a un regard à poser et quelques règles photographiques à suivre.

 

 

Comment faire une meilleure photo de voyage ? 9 conseils pour prendre une belle photo en voyage

Prendre une belle photo en voyage, nous en rêvons tous, mais pour cela, il y a quelques conseils à prendre en compte. La construction d’une image est importante et cela s’apprend. Dans cet article, je vais vous en exposer 9 que j’ai appris durant mes cours de photo dans le domaine des arts numériques et que j’ai eu l’occasion de mettre en pratique. 

J’étais totalement un débutant en photo avant de suivre ces quelques cours dans mon cursus scolaire… il y a de cela quelques années à présent. L’apprentissage de la photo m’a beaucoup servi et j’ai pu grâce à cela évoluer dans la photographie et dans mon style photographique.

J’ai vu la différence avec les premières photos que je prenais. Bien entendu, tout peut toujours être amélioré mais j’espère que ces quelques conseils vous aideront à franchir le pas d’une meilleure photo de voyage. Il n’y a rien de mieux que de s’exercer encore et encore pour évoluer. Vous pourrez suivre votre progression de mois en mois et d’années en années.

Les règles photographiques peuvent également être appliquées à la vidéo. Si vous souhaitez savoir quel appareil photo ou vidéo emmener en voyage, j’ai écrit quelques articles qui pourraient vous intéresser également :

 

Que faut-il choisir comme appareil photo pour voyager ? 

Voilà une question que l’on se pose lorsqu’on souhaite faire de la photo durant ses voyages. Le choix d’un appareil ne se résume pas seulement au prix ou à la qualité, le poids de l’appareil est également à prendre en compte. De plus, voyager en sac à dos avec un réflex, des objectifs, une caméra embarquée, un trépied, etc… peut rapidement devenir une contrainte en raison du poids et de l’espace que cela occupe dans le sac. 

Le marché change continuellement, si bien que je ne vous conseillerais pas un modèle aujourd’hui qui sera devenu obsolète six mois plus tard. Même s’il est très simple de photographier avec un smartphone, les règles photographiques restent les mêmes.

Prendre en photo vos plus beaux moments de voyage, ce n’est pas un choix qui se prend à la légère. Ce seront vos souvenirs sur lesquels vous rêverez encore bien des années après. C’est toujours plus sympa de partager du contenu de qualité sur votre blog, vos réseaux sociaux ou tout simplement auprès de votre famille et de vos amis. La photographie est avant tout une passion et qui pour certains se transforme en métier.

Au fait, peu importe l’outil à vrai dire car l’outil parfait est celui qui correspond à vos besoins et à votre budget. Il y a principalement 9 conseils que j’ai retenu de mes cours et que j’applique au quotidien dans mes aventures lorsque je souhaite vous partager une photo.

 

La composition de votre photo

La composition d’une photo est la règle numéro 1 de toute photographie. Sans cela, la photo peut sembler ratée et sans aucun intérêt. Avec l’expérience, vous apprendrez à créer de belles compositions rapidement. Voici les conseils à suivre pour améliorer votre photo lors de la prise de vue.

 

La règle des tiers

La règle des tiers est la partie la plus importante d’une bonne composition de votre image. Il faut veiller à bien réaliser votre composition en évitant de centrer votre sujet. 

Pour faire simple, la règle des tiers consiste à placer votre personnage (ou vos personnages) ou tout élément clef, sur des lignes qui divisent votre image en parties égales. Elles représentent les lignes de force où leurs intersections sont les points forts de votre photo. Regardez la photo ci-dessous pour bien comprendre le procédé.

Vous l’avez compris, évitez de placer le sujet au centre de votre photo et placez le plutôt sur l’un des points d’intersection.

De plus, faites attention à une chose : l’horizon. L’horizon doit être droit, conservez donc les lignes d’horizon au même niveau. Il n’est pas agréable de voir l’horizon penché sur une photo comme ici.

 

L’exposition

Apprenez à gérer l’exposition de votre photo. Évitez de la sous-exposer ou sur-exposer, en totalité ou en partie, sauf si c’est le résultat que vous souhaitez.

Si vous vous trouvez dans des conditions avec une basse luminosité, le résultat de votre photo donnera plus de bruit, ce qui est disgracieux. Ce sont les petits points sur votre image. Pour les évitez, tentez toujours d’avoir une bonne lumière mais on en reparle un peu plus bas.

Pour gérer au mieux l’exposition de votre photo, apprenez à combiner l’échelle ISO, la vitesse d’obturation et l’ouverture. Vous pouvez même envisager de prendre un sujet à contre-jour si cela est adéquat dans votre prise de vue.

 

La mise au point

Faites votre mise au point sur l’élément que vous souhaitez mettre en valeur. Les photos floues ne sont pas ce qu’il y a de mieux. Décidez de la partie la plus nette de votre photo. Le sujet principal de votre photo doit être net, si ce n’est pas le cas, l’œil ne se posera pas au bon endroit lors de la lecture de votre photo.

Évitez les images floues comme ici.

 

Profondeur de champ

La profondeur de champ est la distance entre l’avant-plan et l’arrière-plan. Elle se contrôle avec l’ouverture du diaphragme de votre appareil. Sachez que plus l’ouverture est petite, plus la profondeur de champ sera grande. Plus l’ouverture est grande, plus la profondeur de champ est petite.

Pour obtenir une belle profondeur de champ, ou tout simplement une profondeur dans votre photo, vous allez donc devoir jouer avec les différents plans. Vous pouvez tout à fait jouer sur 3 plans et ensuite faire la mise au point sur l’élément qui vous intéresse.

 

Les lignes directrices

Les lignes directrices sont une partie importante dans la communication et l’émotion que peut dégager une photo. Une ligne directrice est tout simplement un élément permettant de guider le regard du lecteur vers l’élément principal de votre composition. Il peut s’agir d’un animal comme d’une personne, d’un bâtiment ou d’un objet.

Retenez que le fait de composer une photo, c’est réussir à orienter le regard du lecteur.

 

Le cadre

Il ne faut pas avoir peur de ne pas tout montrer. Laissez libre cours à votre créativité.

 

Vertical ou horizontal

Dans la photo, il existe deux formats principaux en-dehors du format carré, à savoir :

  • Photo verticale
  • Photo horizontale 

Que choisir ? Et bien, les deux !

Les deux formats sont parfaits et l’un n’est pas plus génial que l’autre. Le choix du format va se décider en fonction du sujet de votre photo. Vous pouvez tenter de prendre un même sujet dans les deux formats afin de voir ce qui sera le mieux.

Si vous souhaitez partager une photo sur Instagram, il est vrai que le format vertical est plus approprié en raison de l’écran des smartphones. Il vous offre plus d’espace et de visibilité sur l’application. Cependant, privilégiez toujours le sujet et l’histoire dans votre choix du format.

 

Apprendre à observer

Se lancer dans la photographie de voyage, c’est avant tout apprendre à observer :

  • Se déplacer pour prendre une photo avec des points de vues différents
  • Profiter de l’instant et raconter une histoire
  • Comprendre la lumière et choisir la plus optimale

 

 

La lumière

La lumière est d’une importance capitale. Votre photo peut être ratée si la lumière est mauvaise alors même que le cadre était parfait. 

Pour obtenir une bonne lumière, mieux vaut éviter de prendre une photo lorsque le soleil est au zénith, privilégiez plutôt ce que l’on appelle les « golden hour », c’est-à-dire les heures dorées. 

Pour cela, vous devrez vous lever tôt ou non… Pour obtenir cette lumière, vous devez prendre une photo au moment du lever du soleil ou bien du coucher de soleil. À vrai dire, 1h avant le lever jusqu’à 1h après le lever, et pareil pour le coucher.

Obtenir cette lumière dorée ajoutée à une composition parfaite peut rendre votre photo magnifique et réussie.

De plus, s’il s’agit d’un lieu touristique, rendez-vous y en-dehors des heures d’affluences. S’y rendre tôt le matin vous permettra d’être seul tout en profitant d’une lumière adéquate à la prise photographique.

 

Raconter une histoire

Ce que l’on oublie bien souvent lorsque l’on appuie sur le déclencheur, c’est que notre photo doit avant tout raconter quelque chose. Le fait de placer un sujet dans un paysage permet de raconter une histoire. Un lecteur va peut-être la comprendre différemment d’un autre mais votre photographie racontera quelque chose.

Comme je le disais au début de cet article, la photo, ce n’est pas qu’appuyer sur un bouton, c’est avant tout raconter une histoire.

 

Post-production

Aux yeux de certains, faire de la post-production d’une photo est un crime. Ne soyons pas bête, il s’agit simplement de l’étape qui suit la prise de vue d’un cliché. Vous pouvez par exemple travailler votre photo avec Photoshop ou Lightroom. Il existe également des logiciels gratuits mais moins fournis.

Il ne faut pas hésiter à prendre ses photos au format RAW plutôt qu’au format Jpeg. Le format RAW laissant plus de possibilités dans la phase de post-production.

Dans la phase de post-production, vous allez devoir faire une première sélection de vos clichés. Soyez critique envers vous-même et ne gardez que le meilleur de votre voyage photographique. Ensuite, vous allez travailler ces clichés pour les sublimer et refléter encore un peu plus votre patte artistique. 

À quoi faut-il faire attention dans la post-production d’une photo ? Vous aurez notamment l’occasion de recadrer et redresser votre image s’il y a un léger soucis lors de la prise de vue comme la ligne d’horizon qui n’est pas droite.

Vous pouvez ajuster la balance des blancs et également retravailler les tons de votre photo. Un peu plus de constraste ou bien de dégager un peu les ombres, de jouer avec la clarté, la vibrance et la saturation. Il n’y a qu’une manière pour progresser là-dedans, s’exercer encore et encore jusqu’à être satisfait.

Les deux photos ci-dessous remontent à mes débuts en post-production, à présent, je ne les travaillerais plus du tout de la même manière mais je souhaitais tout de même la mettre pour bien montrer la différence entre un « Avant » et un « Après ». En vous exerçant, vous pouvez vous améliorer et aller bien plus loin dans la post-production.

Les goûts sont personnels, ils évoluent également en fonction du temps, de votre bagage de connaissance et de vos envies.

 

Si vous souhaitez aller plus loin et lire quelques livres à propos de la photographie de voyage, je vous recommande ceux-ci :

 

Cet article vous apporte t-il des pistes pour vous améliorer sur vos photos de voyages ? Qu’est-ce qui vous a été le plus utile et auquel vous ne pensiez pas ?

Pin It on Pinterest

Share This