Règles de savoir-vivre en auberge de jeunesseVoyager en auberge de jeunesse ? J’ai déjà eu l’occasion de vous parler des auberges à plusieurs reprises sur ce blog. Je vous propose d’aller un peu plus loin dans la réflexion de cet hébergement que j’apprécie tant. 

 

 

10 règles de savoir-vivre en auberge de jeunesse en dortoir

Après plus de 50 auberges, voire même bien plus, je n’ai jamais pris le temps de les compter… Je pense avoir vécu pas mal d’évènements et de types de comportements différents en auberge. Alors, quel comportement adopter dans un dortoir en auberge de jeunesse ?

Vous allez me dire que certains comportements sont un peu dingues mais en auberge… tout peut arriver !

Certains backpackers vont avoir une attitude qui n’est pas recommandable en société ou tout simplement dans l’idée des règles de savoir-vivre. Même si d’autres les respectent, et sans vouloir jouer le rôle d’un parent, évitez ce qui suit :

  • Ne pas copuler en public ;
  • Ne pas monopoliser l’unique prise électrique de la chambre ou le ventilateur pendant des heures ;
  • Ne pas allumer la lampe de la chambre à 4h du matin quand vous rentrez complètement alcoolisé ;
  • Ne pas faire votre sac tôt le matin, à 4h ou 6h, alors que tout le monde dort et utiliser des sacs en plastiques pendant une demi-heure ;
  • Ne pas respecter le calme dans la chambre après 22h. Quelqu’un qui tente de dormir pendant que deux personnes d’un lit à l’autre parlent très fort n’est pas agréable. Les bouchons d’oreilles peuvent déjà aider ;
  • Ne pas allumer la lampe de la chambre en pleine nuit et sortir sans l’éteindre ;
  • Ne pas payer sa nuit et partir de l’auberge sans payer ;
  • Ne pas s’adresser de façon désagréable aux autres locataires de la chambre ;
  • Ne pas offrir son odeur corporelle à tout un chacun (les pieds surtout) ;
  • Ne pas faire comme si l’on était seul dans la chambre et ne pas offrir quelques rots et flatulences.

 

Juste envie de terminer sur ces mots « Faites preuve de bon sens ».

Il peut être compliqué de bien dormir en auberge de jeunesse. Pour réussir au mieux, je vous propose de lire les deux articles suivants :

 

Je vous assure qu’être réveillé plusieurs fois par nuit n’est pas très agréable mais j’apprécie l’esprit communautaire d’un dortoir en auberge de jeunesse. Se retrouver entre voyageurs et refaire le monde autour d’une bière, que demander de mieux ?

 

Cet article reprend un extrait du livre Voyager sans se ruiner dont je suis l’auteur. Vous pouvez trouver plus de renseignements sur le livre sur le site officiel.

Livre Voyager sans se ruiner

Pin It on Pinterest

Share This