Voyager avec des inconnus en Norvège - InterviewPartir voyager en Norvège avec des inconnus vous tente ? Vous vous demandez comment mettre en place un road-trip en Norvège et trouver des personnes pour vous accompagner ? Voici l’interview d’Emmanuel qui partage son expérience.

 

 

Interview – Emmanuel, voyager avec des inconnus en Norvège

Emmanuel m’a contacté pour me parler de son voyage en Norvège. La petite particularité de ce voyage est qu’il est parti avec des inconnus. Je sais que certains ont peur de voyager seul et cherchent des personnes pour les accompagner. Je vous invite à découvrir son interview où il nous explique tout.

 

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour à tous. Merci Jérôme de m’accorder cette interview. Je m’appelle Emmanuel, j’ai 29 ans, j’habite près de Rouen en Normandie et je travaille dans la grande distribution.

Je suis passionné d’aventures et de voyages depuis 2011. J’ai eu comme un déclic après avoir découvert le film Into the wild. (C’est l’histoire vraie d’un jeune homme qui décide de prendre la route en laissant tout derrière lui).

Cela fait peut-être cliché mais son histoire m’a changé la vie et m’a donné envie de découvrir le monde et surtout d’avoir un nouveau regard sur celui-ci. Mon premier voyage fut d’ailleurs l’Alaska (Sur les traces de Christopher McCandless – Into the wild)

J’aime voyager en mode sac à dos, bivouac sauvage pour vivre chaque aventure à fond, et quelquefois, je pars avec un fourgon que me prête généreusement ma mère ! À chaque périple, je partage mes aventures en photos et vidéos.

 

Quel a été le déclic pour toi de voyager avec des inconnus ?

Je n’ai pas eu de vrai déclic, c’était plutôt une « nécessité ». Je ne connaissais personne dans mon entourage, prête à m’accompagner dans ce genre de voyages.

J’ai toujours cette petite appréhension de l’inconnu et voyager seul à l’étranger est encore un tout petit peu difficile pour moi, principalement à cause de la barrière de la langue. Mon niveau d’anglais n’est pas terrible… même si au final on arrive toujours à se faire comprendre, mais ça on le découvre sur place.

Quand l’occasion de partir avec des inconnus s’est présentée, je me suis simplement dit que cela ne pouvait être qu’une belle expérience. Je pense qu’il ne faut pas trop se poser de questions au départ sinon on n’osera jamais franchir le pas. Je ne voulais pas regretter de ne pas l’avoir fait.

 

Comment as-tu connu ces personnes et as-tu eu l’occasion de les rencontrer avant ton départ ?

Nous nous sommes rencontrés grâce aux réseaux sociaux, plus précisément sur un groupe Facebook qui se nomme : « A la recherche d’un(e) co-voyageur(se) ».

Nous ne nous sommes pas rencontrés physiquement avant le grand départ mais avons échangé plusieurs conversations téléphoniques tous ensemble. Dans un premier temps, pour faire un peu connaissance, et aussi pour voir si l’entente est plutôt bonne. Puis, dans un second temps, pour se mettre d’accord sur la façon de voyager et sur ce que l’on souhaite réaliser durant le périple.

 

Comment s’est déroulée votre première rencontre ?

Très bien ! Nous nous sommes donc retrouvés directement à l’aéroport le jour du départ. Adrian, (Un des voyageurs du groupe) m’a reconnu et a simplement crié mon prénom. On s’est tous retrouvés comme ça, non loin de la porte d’embarquement.

Nous avons simplement poursuivi nos conversations et fait plus ample connaissance. Il y avait l’excitation du voyage alors nous étions plutôt joyeux. Une bonne ambiance s’est vite installée. Puis après tout, à ce moment l’aventure avait déjà commencé !

 

Conseillerais-tu à d’autres voyageurs de plutôt rencontrer les futurs co-voyageurs inconnus avant le départ ?

Pas obligatoirement, mais je pense qu’il est primordiale de les avoir au moins au téléphone avant le départ pour se mettre d’accord sur différents points afin de ne pas avoir de surprises pendant le voyage.

Après, une rencontre est toujours bienvenue, c’est même encore mieux mais nous, nous étions de régions différentes donc c’était un peu compliqué…

 

Quel est pour toi le premier avantage de voyager à plusieurs et surtout de voyager avec des inconnus ?

On n’est pas seul ! Ah ah ! Face à un danger quelconque, rencontre d’animaux sauvages, fortes intempéries, etc, etc, on n’est pas tout seul. C’est rassurant.

Voyager à plusieurs et particulièrement voyager avec des inconnus est très enrichissant et permet de faire de nouvelles connaissances.

Puis, « Le bonheur n’est réel que lorsqu’il est partagé » Jon Krakauer. (Auteur du livre Into the wild)

 

Vous étiez donc 4, imaginerais-tu ce genre de voyage avec beaucoup plus d’inconnus ou trouves-tu que 4 est un bon nombre pour vraiment prendre le temps de faire connaissance ?

Selon moi, cela ne dépend que de vous et de ce que vous souhaitez vivre comme expérience. Je pense que les deux sont totalement différents. À quatre, il y a peut-être un peu plus de complicité…

Au-delà de 4-5, c’est peut-être plus difficile de satisfaire tout le groupe…Mais si tout est organisé dans la bonne humeur, il n’y a pas de raison pour que ça se passe mal. Tout dépend aussi du type de voyage que vous faîtes.

Nous n’étions pas contre le fait de partir à plus de quatre. À la base, nous aurions dû être 7-8 mais les dates que nous avions fixées ne correspondaient malheureusement pas avec les autres voyageurs.

 

Y a-t-il eu des moments de tension entre vous durant le voyage ?

Moi qui suis un plutôt de caractère solitaire, il est vrai que 14 jours 24h/24h en groupe peut sembler difficile, mais nous étions d’accord sur le fait que chacun pouvait prendre son petit moment de solitude s’il en avait le besoin ou simplement l’envie. Ça faisait d’ailleurs partie des points abordés en amont : que chacun puisse avoir son moment de liberté, je pense que c’est la clé.

Il y avait juste des mauvais perdants aux parties poker, j’étais trop fort pour eux ! (C’est faux, je perdais tout le temps !) Tout s’est très bien passé.

 

Parlons un peu de la Norvège, pourquoi avoir choisi cette destination plutôt qu’une autre ?

Tout simplement, nous avons choisi la Norvège pour ses grands et sublimes paysages ainsi que pour son coté nature. Pouvoir observer la beauté des fjords depuis le haut d’une falaise c’est magique ! Et aussi, j’apprécie les pays froids, il y a moins de petites bêtes comme les serpents ou les scorpions !

 

Comment avez-vous mis en place le road-trip ? Avez-vous tout planifié à l’avance ou c’était de l’improvisation ? Et surtout était-ce facile de contenter tout le monde ?

Nous avons planifié le road-trip avant le départ. Au début c’était un peu brouillon, ce qui est normal, puis au fur et à mesure de nos recherches personnelles, quand chacun trouvait une idée d’un endroit à visiter, on la partageait au reste du groupe, et nous étions tous assez d’accord sur les lieux choisis.

Entre nous quatre, il n’y a vraiment eu aucun problème sur l’organisation, nous étions vraiment tous d’accord sur tout, notamment sur le fait de louer une voiture et sur la réservation des logements, (Nous avions réservé 2 nuits dans des Airbnb).

Nous avions prévu un programme qui devait s’étaler sur les 14 jours puis finalement, nous avons tout fait la première semaine, ce qui nous a laissé une semaine d’improvisation, c’était du bonus. Je remercie Adrian qui s’est beaucoup investi sur l’itinéraire !

 

Quel est le moment que tu retiens particulièrement de cette aventure ?

Entre les rencontres faites tout au long du périple, les parties de poker, les randonnées, les paysages à couper le souffle, et même les moments de galère qui me font rire aujourd’hui (Piqûre de guêpe sur la langue ! Oui ce n’est pas commun ah ah), il m’est impossible de retenir un moment en particulier. Chaque jour était une nouvelle aventure avec de nouvelles découvertes. Je retiens le voyage au complet !

 

Quel est ton lieu coup de cœur de ton voyage en Norvège ?

On va dire qu’il y en a deux.

D’abord je dirais le Trolltunga, qui est vraiment impressionnant et donne une vue exceptionnelle sur les fjords. Et en deuxième, malgré la randonnée très difficile pour l’atteindre j’ai adoré le Kjeragbolten. Ce rocher suspendu dans le vide entre les deux falaises est incroyable, pour les amateurs de sensations fortes, c’est là qu’il faut aller. Soyez prudent quand même !

 

Quel est le coût d’un voyage de ce type à 4 ?

Nous avions chacun un budget de 1000 euros, celui-ci n’a pas était dépassé. Tout était compris dans ce budget, billets d’avions, location voiture, Airbnb, nourriture, etc…

Sachant que la Norvège est un pays où la vie est chère, je pense qu’on s’en est pas mal sortis. Une simple bière en magasin coûte 8 € !

 

Vous avez donc fait du camping sauvage. Était-ce facile de trouver des lieux où dormir ? Cela n’a pas posé de soucis à un moment ?

Seul le lieu de la première nuit a été assez difficile à trouver, nous sommes tombés sur plusieurs endroits ou des panneaux indiquaient que le camping sauvage était interdit.

À la nuit tombante, nous nous sommes finalement installés dans un parc en essayant d’être à l’abri des regards. Une dame qui était de passage par là nous a fait comprendre que c’était interdit. Nous avons eu de mal à cerner son intention, mais tout c’est finalement bien passé.

Pour les autres nuits c’était un vrai jeu d’enfants ! À chaque fois, je trouve ça super amusant de devoir trouver un espace où s’installer pour la nuit, c’est un peu comme une chasse au trésor !

 

Et pour finir, si tu devais donner un conseil à une personne souhaitant partir avec des inconnus ?

Prenez contact avec vos futurs co-voyageurs, et mettez-vous bien d’accord sur la façon dont vous voulez voyager et sur le budget. Essayez de savoir ce que vous aimeriez voir, ensuite planifier un minimum votre voyage, histoire d’avoir un rythme.

Comme je l’ai dit plus haut, voyager avec des inconnus est une belle expérience, et ça nous force à s’ouvrir aux autres. Donc mon dernier conseil sera : Ne vous posez pas trop de questions et kiffez la vie !

N’attendez plus pour commencer la planification de votre prochain (ou premier) périple car comme dirait Mark Twain : « Dans vingt ans, vous serez plus déçus par les choses que vous n’avez pas faites que par celles que vous avez faites. Alors sortez des sentiers battus. Mettez les voiles. Explorez. Rêvez. Découvrez. ».

Restez fidèle à vos rêves, ils deviendront réalités !

 

 

Vous pouvez retrouver Emmanuel sur Instagram, Facebook et YouTube ainsi que découvrir son aventure en Norvège en vidéo ci-dessous :

 

Merci Emmanuel d’avoir partagé ton expérience et cette jolie aventure avec les lecteurs de Traversée d’un monde. Comme quoi, voyager avec des inconnus n’est pas si compliqué. Je te souhaite de belles prochaines aventures, et qui sait peut-être encore, avec d’autres inconnus ou bien avec les mêmes voyageurs.

 

Pin It on Pinterest

Share This