Visiter Pompéi à NaplesVisiter Pompéi ? Vous souhaitez visiter les ruines de Pompéi près de Naples et du Vésuve ? Voici l’article à lire pour tout savoir afin de préparer au mieux votre visite de Pompéi.

 

 

Comment visiter Pompéi ? Toutes les infos pratiques pour visiter les ruines de Pompéi !

Pompéi est un endroit qui attire beaucoup de visiteurs. Son histoire et sa particularité en font un lieu incontournable dans la région de Naples. Pour la plupart des touristes, il n’est pas rare de s’octroyer une journée ou une demi-journée à Pompéi lors d’un city-trip à Naples.

Avant d’aller plus loin, débutons cet article par un aspect historique afin de mieux comprendre ce qu’est Pompéi.

 

Histoire de Pompéi

Remontons en arrière, il y a près de 2000 ans, plus précisément au 24 octobre 79 à la disparition de Pompéi. Pendant longtemps, les historiens pensaient que la catastrophe avait eu lieu durant la nuit du 24 au 25 août 79.

Ce jour-là, le Vésuve entre en éruption. Les 15 000 habitants de Pompéi n’imaginent pas que leur cité romaine de 66 hectares, naît au VIe siècle avant Jésus-Christ, va rapidement disparaître. 

Une pluie de cendres, des pierres volcaniques, la fureur du Volcan s’abat sur Pompéi et sur de nombreux autres villages alentours comme Oplontis, Herculanum, Stabies et Boscoreale.

La surprise, la stupeur et la peur sont ressenties par les habitants. Imaginez-vous vivre cela ? Il est impossible de savoir comment nous aurions réagi face à un tel phénomène ? Aujourd’hui, la position des corps apporte une réponse sur le ressenti des habitants.

L’éruption volcanique dure 20 heures et enfui la cité romaine de Pompéi sous plusieurs mètres de cendres. Certains habitants fuient mais d’autres n’en ont pas l’occasion. Tout cela est si soudain. Des maisons s’effondrent sous le poids des cendres. Tandis que certains meurent par les effondrements, d’autres font face aux nuées ardentes qui les asphyxient. En quelques heures, ce sont plusieurs milliers de morts qui se cachent sous les cendres du Vésuve.

Le 24 octobre 79, le Vésuve marque à jamais le monde de sa force dévastatrice.

Aujourd’hui encore, le Vésuve est un volcan actif, et il est même l’un des plus dangereux au monde. Si vous souhaitez en savoir plus sur le Vésuve et que vous souhaitez visiter ce volcan près de Naples, j’y ai dédié un article.

Pendant 1600 ans, la ville est restée figée dans le temps. Les pains sont restés dans les fours, les corps ensevelies sous des tonnes de cendres et les vestiges sont partis dans l’oubli pendant de nombreux siècles.

C’est au XVIe siècle que Pompéi est redécouverte. En 1748, les fouilles de la cité romaine débutent, et c’est en 1997, qu’elle est classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Malheureusement, Pompéi n’a pas été endommagé que par cette éruption du Vésuve… la seconde guerre mondiale a été de la partie pour y offrir sa petite dose de dégâts avec des bombardements. Certains lieux ont été dès lors reconstruits.

Bien plus tôt, quelques années avant l’éruption, en 62-63, c’était un tremblement de terre qui avait engendré la destruction de certains bâtiments. Ceux-ci étaient en restauration au moment de l’éruption du Vésuve.

Il faut également savoir, qu’aujourd’hui, seulement 2/3 de Pompéi est visible. Le reste étant toujours sous les cendres ! Cela est même préférable car les dommages engendrés aux structures par notre environnement sont importants.

 

Comment appréhender la visite de Pompéi ?

Doit-on voir Pompéi comme une simple attraction touristique ou bien comme un devoir de mémoire ?

À mes yeux, même si plusieurs siècles séparent la tragédie de notre époque, je ne pense pas qu’il faille voir Pompéi comme une attraction touristique ! Pompéi est avant tout une catastrophe et aborde la disparition de nombreuses personnes.

Pompéi était pour moi une visite intense, émotionnellement parlant, au même titre que ma visite de Prypiat et de ma visite des camps de concentration d’Auschwitz. Se rendre compte de différentes catastrophes, via ses propres yeux, faire face à son propre ressenti, est pour moi important.

Pour ma part, le moment marquant est l’observation des calques des corps des victimes de l’éruption du Vésuve.

Lors des fouilles de Pompéi, il arrivait de trouver des espaces vides sous les cendres. Ces espaces contenaient des ossements humains. Au lieu de creuser, l’équipe des fouilles avait décidé d’injecter du plâtre dans ces espaces vides. C’est de cette façon qu’il est aujourd’hui possible d’observer les calques des corps qui s’étaient dissous sous la pluie de cendres.

 

Faut-il se rendre à Pompéi avec des enfants ? 

Je ne pense pas que cela pose vraiment un soucis. Il faut aborder la catastrophe avec des mots simples et leur présenter les ruines de Pompéi de façon appropriée.

 

Visiter Pompéi par soi-même ou en groupe ?

J’ai privilégié la visite de Pompéi par moi-même car je souhaitais pouvoir prendre le temps de m’arrêter à certains endroits, de pouvoir me rendre plus précisément à certains lieux et de tout simplement vivre ce moment à ma façon.

À la boutique de Pompéi, je me suis procuré un guide papier en français pour en apprendre davantage sur cette catastrophe. Pour être honnête, je n’ai lu ce guide qu’après ma visite de Pompéi et il n’est pas agréable à lire. « Pourquoi ? » me demanderez-vous sûrement. 

J’ai l’impression de lire un texte qui a été traduit automatiquement par Google Traduction ou un logiciel quelconque. Mais non, il y a bien une traductrice derrière cela (au vu des crédits du livre) ! Disons qu’il est sans doute préférable de se procurer l’édition anglaise ou italienne (si vous en maîtrisez la langue) ou alors de simplement profiter des photos dans le guide.

Une autre possibilité est de faire appel à un vrai guide pour visiter Pompéi en français, ou bien, de se procurer un ticket comprenant un audio-guide francophone. Je vous en parle plus bas dans l’article.

 

Que visiter à Pompéi ?

Dès le début, vous aurez droit à une vidéo racontant l’histoire de la cité antique de Pompéi. Je vous recommande de la découvrir avant votre visite afin de mieux situer l’espace dans lequel vous êtes.

À la boutique, vous pouvez acheter une carte de Pompéi au prix de 2 euros. Celle-ci m’a été très utile pour me situer sur les lieux. Cependant, vous aurez de nombreux panneaux d’indications permettant de vous guider et de vous situer à Pompéi.

Je vous prie de respecter les cordes et les grillages que vous verrez. Ne les franchissez pas ! S’ils sont présents, c’est pour une bonne raison : Préserver au maximum la cité de Pompéi. Ce n’est pas moins de 2 millions de visiteurs par an, et à présent, nous connaissons très bien les dégâts que peut engendrer un tourisme de masse. 

Lors de votre visite, vous y verrez certainement des échauffages avec des personnes y travailler. Plusieurs parties de Pompéi sont en restauration afin de préserver les ruines le plus longtemps possible.

Il y a différents lieux incontournables lors d’une visite de Pompéi, notamment ceux-ci :

Le forum civil

 

Le lupanar (lieu de prostitution)

 

La Villa des mystères

 

Grand Théâtre

 

Amphithéâtre

 

Les habitations comme « La Maison du Faune » et « La Maison des Vettii »

 

Les commerces

 

Informations utiles pour visiter Pompéi (Trajet, Durée, Billets, Pass)

Comment se rendre à Pompéi ?

Il est très facile de se rendre à Pompéi depuis Naples. Petite parenthèse, n’hésitez pas à visiter Naples par la même occasion ainsi que ses environs. C’est une très jolie région.

Depuis Naples, vous avez plusieurs possibilités pour vous rendre à Pompéi. D’ailleurs, certaines visites guidées vous prennent en charge dès la porte de votre hôtel à Naples, d’autres vous demandent de vous rendre sur place.

Si vous n’envisagez pas de visite guidée, vous pouvez vous rendre à Pompéi en train. Si c’est le cas, suivez bien ce conseil, notamment en haute saison !

Le train de Naples à Pompéi est le « Circumvesuviana » ! Celui-ci démarre à la gare de « Porta Nolana » avant de se rendre à la grande gare de Naples qui est la gare de « Napoli Garibaldi ». Dans cette grande gare, la foule attendant ce train est très importante et il est alors impossible de trouver une place assise. Le trajet en train dure tout de même 40 minutes. 

Privilégiez donc l’option de prendre le train quelques minutes plus tôt à la gare de Naples « Porta Nolana ». Sachez que le transport en train vers Pompéi est compris avec certains billets.

C’est bien joli tout cela mais où faut-il descendre à Pompéi ? Et bien, c’est à l’arrêt « Pompei Scavi » que vous descendrez. L’entrée du site n’est pas très loin ! En sortant de la gare, prenez le chemin sur votre droite et vous y arriverez en quelques minutes.

 

Où et comment acheter son billet pour Pompéi ?

Vous avez plusieurs options qui s’offrent à vous. 

La première est d’acheter votre ticket sur place. Dès votre descente du train à la gare de Pompei Scavi, vous tomberez directement sur des rabatteurs qui vous diront d’acheter votre ticket à un guichet qu’ils indiqueront. Il ne s’agit pas du guichet officiel. Si vous n’avez pas acheté votre ticket à l’avance, je vous conseille de continuer votre chemin et de vous rendre aux guichets officiels où le ticket vous coûtera moins cher. Cependant, il n’est pas rare de devoir y faire quelque peu la file. Pompéi est en effet un lieu très touristique.

La seconde est d’acheter votre ticket en ligne et d’éviter une partie de la file. À certaines périodes, cela peut être très utile !

Vous pouvez facilement vous procurer un billet en ligne pour Pompéi avec ou sans train au départ de Naples. Je vous le recommande.

Acheter un ticket pour visiter Pompéi

 

La troisième est d’opter pour un ticket avec une visite guidée en français et une prise en charge à l’hôtel à Naples

Acheter un ticket avec visite-guidée en français pour visiter Pompéi et le Vésuve

Acheter un ticket avec visite-guidée en français pour visiter Pompéi

 

À vrai dire, il existe une 4e option, et c’est celle-là que j’ai privilégié. En achetant la carte Campania ArteCard.

 

Pass pour visiter Pompéi 

La Campania ArteCard

La Campania ArteCard vous donne accès gratuitement aux deux premiers musées visités et/ou sites archéologiques de votre choix. Vous avez même droit à 50 % de réduction sur le 3e lieu visité et les suivants. Ce Pass est avantageux si vous souhaitez visiter la région de Campanie. 

Dans le cadre d’un voyage à Pompéi et au Vésuve, la Campania ArteCard est très intéressante. Le trajet en train de Naples à Pompéi étant compris dans le pass. Personnellement, j’ai opté pour ce choix.

À vous de bien calculer l’ordre de vos visites pour que ce pass soit le plus rentable possible. Il l’est en tout cas pour une entrée à Pompéi avec le trajet en train.

Acheter la Campania ArteCard

 

Naples CityPass

En fonction de ce que vous prévoyez de visiter à Naples et de la manière dont vous arriverez à Naples, le Pass suivant pourrait être intéressant pour vous.

Le Naples CityPass vous offre le billet d’entrée pour Pompéi, en plus du transfert aller/retour de l’aéroport et d’un billet pour le bus touristique. Vous avez droit à 20 % de réduction sur les musées principaux et attractions principales de Naples. 

Vous avez la possibilité de réserver une navette pour Pompéi en payant un supplément. Cependant, le trajet en train revient moins cher, à vous de voir.

Acheter le Naples CityPass

 

Quand visiter Pompéi et combien de temps y passer ?

Vous pouvez visiter Pompéi tout au long de l’année et j’espère que vous aurez l’occasion de la visiter sans devoir faire face à la pluie.

Si vous le pouvez, venez dès l’ouverture du site afin de profiter du lieu durant deux bonnes heures sans trop de monde. En haute-saison, vers 11 h, la foule est déjà bien plus importante :

Les artères principales de la Cité Antique sont noires de monde. La solution est de tout simplement quitter l’une des rues principales et de visiter quelques rues annexes, là où le monde ne se déplace pas en si grand nombre. De plus, vous pouvez également entrer dans certaines habitations et bâtiments, mais dans les plus touristiques, il faudra s’armer de patience et faire la file (sauf si vous êtes là tôt le matin).

Pompéi se visite aisément en une journée, voire même une demi-journée. Attention, la ville est immense et il sera compliqué de tout voir en une demi-journée. Il vous faudra faire une sélection, sur votre carte, des lieux à voir à Pompéi.

Personnellement, j’y ai passé 4 heures sans visite guidée. Je n’ai pas tout vu mais j’ai pu découvrir les lieux que je souhaitais le plus.

Cependant, j’ai vu des groupes n’y passer qu’une heure. Je trouve cela dommage de passer si peu de temps dans un tel lieu.

 

Que faire après la visite de Pompéi ?

Dans les environs de Pompéi, vous pouvez visiter d’autres lieux. Il y a principalement deux options intéressantes :

 

Personnellement, j’ai opté pour une journée où je visitais Pompéi le matin et où je m’en allais visiter le Vésuve durant l’après-midi.

J’aurais bien aimé visiter Herculanum après le Vésuve, car les deux sont au départ de la gare « Ercolano Scavi ». Cependant, ma visite du Vésuve (avec le trajet aller-retour en bus depuis la gare Ercolano Scavi vers l’entrée du site du cratère) ne me permettait pas de rendre cela possible par manque de temps.

Je pense donc qu’il est trop ambitieux de vouloir découvrir trois lieux en une seule journée et qu’il vaut mieux profiter pleinement de deux lieux.

C’est là-dessus que je termine cet article, qui je l’espère, a répondu à toutes vos questions. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à laisser un commentaire, je me ferai un plaisir d’y répondre (ou un autre lecteur).

 

Alors, après avoir lu cet article, êtes-vous partant pour visiter Pompéi ? Avez-vous déjà eu l’occasion de voyager à Pompéi, à Naples et de visiter le Vésuve ?

 

 


*Cet article comprend des liens affiliés. Si vous réservez par l’un de ces liens, je toucherai une petite commission sans que la facture ne soit plus élevée pour vous. C’est une manière d’encourager le blog et de pouvoir continuer à vous proposer du contenu gratuit sur différentes destinations.

Pin It on Pinterest

Share This