Ravel de La Louvière à ThuinAprès avoir réalisé plus de 333 km sur le RAVeL à l’automne 2018, je m’y suis un peu remis en janvier 2019. Rien de tel qu’un peu de marche pour bien débuter l’année. Pour ma reprise, je suis parti sur 30 km pour relier La Louvière à Thuin.

 

 

Parcourir le RAVeL de La Louvière à Thuin

Le RAVeL de La Louvière à Thuin fait partie du RAVeL W3 – La Véloroute des Carnavals qui se divise en 3 portions :

  • De Tubize à La Louvière
  • De La Louvière à Thuin
  • De Thuin à Chimay

 

Ce RAVeL W3 – La Véloroute des Carnavals fait 111 km. Vous pouvez même vous ajouter un défi supplémentaire en rejoignant Tubize depuis Bruxelles via le Canal Charleroi-Bruxelles en 18 km.

 

Mon carnet de voyage sur le RAVeL W3 La Louvière-Thuin

Vers 6h40, je devais prendre mon premier train et j’avais 3 trains pour rejoindre Tubize depuis chez moi. Les semaines passent, les mois voire les années et pourtant il m’arrive souvent la même chose : retard et annulation SNCB. Même si tôt…

Mon premier train étant donc annulé, je ne pouvais plus compter rejoindre la ville de Tubize suffisamment tôt. Nous sommes en janvier, le soleil se lève plus tard et se couche plus tôt. Je suis donc parti jusqu’à La Louvière où j’aurais dû prendre un autre train pour Tubize et perdre 1h en plus de transport. Sachant que Tubize-La Louvière fait 35 km de marche contre 30,5 km pour La Louvière-Thuin, je me devais de changer d’itinéraires. Tout du moins, de repousser celui que j’avais envisagé. Je savais que j’allais devoir randonner au moins 2 bonnes heures dans le noir si j’optais pour l’itinéraire depuis Tubize.

Je suis donc à la gare de La Louvière, je marche un peu et me prend un sandwich sur la route. Je fais un petit tour dans le centre-ville car je n’y suis jamais allé et c’est finalement à 8h30 que je débute ma randonnée vers Thuin.

À l’automne dernier, ma moyenne était de 4 km par heure, j’espère qu’il en sera toujours de même. J’ai un peu peur de reprendre la randonnée avec 30 km sachant que ma dernière remonte à deux mois.

Je vais emprunter le RAVeL des Lignes 422, 108 et 109/1 durant cette randonnée. J’aime bien parcourir les anciennes lignes de chemin de fer même si j’avoue préférer les RAVeL au bord de l’eau.

En ce jour, il fait un seul petit degré. 1°C alors qu’en novembre j’avais randonné par 11°C en ayant bien froid. Cette fois-ci, j’ai pris les devant et j’ai mis en application la technique apprise durant l’hiver canadien : la technique de l’oignon. Il s’agit tout simplement d’empiler les couches… comme un oignon !

J’ai une sous-couche de vêtement qui est proche du corps et permet de garder la chaleur corporelle. En bas, j’ai simplement un pantalon de rando au-dessus de cela. Au-dessus, j’ai un t-shirt de rando ainsi qu’un gilet spécialement pour la rando mais plutôt efficace à 10-13°C. Plutôt que de mettre mon K-way par-dessus tout cela, j’ai opté pour ma double veste bien chaude. Je peux dire que je n’ai absolument pas eu froid durant ma randonnée.

Après environ 15 minutes de marche à traverser le sud de La Louvière, j’arrive sur la ligne 422.

À un moment, il faut passer une grande nationale, le parcours à suivre est clairement indiqué sur un panneau. Autant éviter les accidents.

J’apprécie de constater que les portions qui passent par des routes ou des villages ont une piste prévue pour les randonneurs et cyclistes. Le RAVeL Huy-Liège devrait en prendre de la graine car c’était quelques fois bien dangereux en tant que simple marcheur.

Durant ce début de périple, je passe par les villages de Saint-Vaast, Trivières et Péronnes. J’aperçois une habitation abandonnée où la nature a reprit ses droits.

J’entre ensuite dans la ville de Binche. 

Binche, je n’en connais que le nom. Je sais qu’il y a un Carnaval, que les Gilles y sont importants mais je n’en sais pas plus finalement. Je traverse la ville et je découvre que celle-ci à des remparts. Elle a déjà tout ce qu’il faut pour me plaire ! Je passe également près du MUM (Musée International du Carnaval et du Masque) que je visiterai assurément une prochaine fois.

Lorsque j’étais dans le train, je me disais que Binche pourrait être ma pause de midi et ainsi en profiter pour manger au chaud. Le peu de kilomètres entre La Louvière et Binche est d’environ 9 km, il était 11h lorsque je suis arrivé en ville. Je savais donc qu’il allait être bien trop tôt pour manger là et c’est pour cela que j’avais acheté un sandwich sur la route de la gare de La Louvière vers le RAVeL. Je me promets de venir visiter Binche un de ces jours et d’assister au célèbre Carnaval de Binche. Je suis Belge et je n’ai jamais eu l’occasion de voir cet évènement reconnu chez nous et ailleurs dans le monde.

Je reprends donc ma route vers la suite de mon périple et j’emprunte le RAVeL 108. Celui-ci va m’amener à une intersection. Soit d’opter pour Erquelinnes en continuant sur le 108, soit de prendre l’intersection vers Thuin via le RAVeL 109/1. Mon objectif du jour est Thuin et je pars donc rejoindre encore un autre RAVeL plus loin.

À plusieurs reprises, le RAVeL doit traverser des routes mais c’est toujours de façon sécuritaire.

Lorsque l’on marche, il faut savoir lever les yeux et regarder autour de soi.

Profiter des paysages en tout temps.

En hiver, c’est l’occasion d’admirer les arbres démunis de toutes feuilles.

De Binche à Thuin, j’ai notamment l’occasion de passer devant un bâtiment abandonné où des enfants pouvaient notamment jouer. L’un de mes followers instagram m’envoie un message pour me dire qu’il avait eu l’occasion d’y dormir environ 20 ans plus tôt. J’apprécie beaucoup les échanges en direct avec vous durant mes randonnées en Wallonie.

À un moment, la piste du RAVeL se termine (sur la N562 pour être plus précis). J’emprunte la rue du Spamboux où je randonne durant 10 bonnes minutes, en faisant attention aux voitures car il n’y a pas de pistes adéquates pour les piétons, avant de partir vers la suite du sentier qui m’emmène dans les bois.

Je ne marche que très peu de temps dans les bois avant de retrouver un ancien RAVeL que j’ai eu l’occasion d’emprunter à l’automne. Des aménagements devraient voir le jour à l’avenir.

Je suis sur le RAVeL allant de Thuin à Erquelinnes et il me reste plus que 3,3 km pour rejoindre la ville de Thuin. Je suis content de le retrouver car il a été mon coup de cœur sur mes randoravel en Wallonie.

Étant ma reprise de randos et ayant déjà eu l’occasion de découvrir ce RAVeL, je reprends le train à Lobbes. Il s’agit de la même ligne ferroviaire Charleroi-Sud / Erquelinnes, je laisse donc les 2,5 km restants et envisage plutôt de prendre le train avant qu’il ne commence à faire noir. Pas très envie de sortir ma frontale aujourd’hui, je ne sens déjà plus mes jambes. Malgré tout, avec mon détour dans le centre-ville de La Louvière, j’ai tout de même marché mes 30 km, j’ai donc rempli mon défi et accompli un nouveau RAVeL.

De 8h30 à 16h30, avec ma demi-heure de pause, j’ai marché 28 km. Ma moyenne est donc de 3,73 km par heure, j’en suis content.

Le prochain RAVeL devrait être celui initialement prévu allant de Tubize à La Louvière en 35 km.

J’ai pris beaucoup de plaisir à marcher de nouveau en Wallonie. C’est un peu moins agréable de le faire sous un ciel bien gris que sous le soleil, mais après tout, c’est cela aussi la Belgique.

Pour suivre mes aventures en direct, retrouvez-moi sur Instagram et découvrez quelques autres contenus sur Facebook.

 

Quelques informations sur le RAVeL en Wallonie

Si vous souhaitez effectuer le même parcours que moi, vous pouvez rejoindre très facilement la gare de La Louvière-Sud et ensuite partir soit vers Tubize soit vers Thuin.

Le RAVeL W3 – La Véloroute des Carnavals se fait en 3 étapes :

  • La première allant de Tubize à La Louvière en 35 km
  • La seconde de La Louvière à Thuin en 30,5 km
  • La dernière de Thuin à Chimay en 40 km

Vous pouvez ajouter la pré-étape de Bruxelles à Tubize en 18 km.

 

Depuis La Louvière, vous pouvez envisager le RAVeL W4 – Canaux, fleuves et rivières et :

  • Soit aller vers Mons / Tournai – Leers-Nord
  • Soit aller vers Charleroi / Anhée

 

Avez-vous déjà eu l’occasion de découvrir cette portion du RAVeL La Louvière – Thuin ? Si ce n’est pas le cas, cet article vous donne t-il envie de tenter l’aventure ?

Pin It on Pinterest

Share This