Faire le ravel de dinant à givet J’aime randonner en Wallonie, j’ai eu l’occasion de réaliser plusieurs marches sur le RAVeL mais il me manquait encore une portion de l’axe Givet – Maastricht, je me suis donc aventuré sur le RAVeL de Givet à Dinant pour compléter tout cela.

 

 

Parcourir le RAVeL de Dinant à Givet

Le RAVeL de Dinant à Givet se trouve sur le RAVeL W5 – D’une Vallée à l’autre et sur le RAVeL « La Meuse à vélo ».

Au départ, je souhaitais réaliser la portion de Givet à Dinant. Cependant, lorsque je suis arrivé en gare de Namur, mon train avait 28 minutes de retard et cela s’est rapidement transformé en près de 50 minutes de retard.

En gare de Dinant, je n’avais qu’un bus à 8h06 et un autre à 11h06. J’ai raté ce bus de 8h06 en arrivant vers 8h45 sur place. J’ai donc tenté de vaincre mon côté têtu et de tenter de m’orienter à la réalisation du RAVeL dans l’autre sens.

Oui, quand j’imagine une marche et comment je vois le tout dans ma petite tête, c’est un peu compliqué de tout changer. Cependant, voyager c’est aussi changer ses plans à tout instant. J’ai réussi à passer ce cap !

Je m’aventure sur le Pont de Dinant afin de le traverser et de me placer de l’autre côté de la Meuse, tout en prenant une première photo de ce joli cours d’eau et de cette ville avec une belle lumière.

Il y a quelques semaines, je me trouvais au même endroit. Je partais alors dans l’autre sens pour réaliser le RAVeL de Dinant à Namur.

Aujourd’hui, c’est une marche de 27 km qui m’attend pour relier Dinant à la gare de Givet. J’entreprends les premiers pas et je me fais une joie de découvrir ce RAVeL dont j’ai entendu de bons échos.

Le soleil monte petit à petit en tentant de percer les collines pour éclairer la vallée. Plus loin, j’offre un dernier regard vers Dinant et surtout sur le Rocher Bayard, un monolithe de 40 m de haut, qui commence à recevoir lui aussi la lumière du soleil.

Et dire que ce passage du Rocher Bayard a été créé au 17e siècle, et que même Albert Ier, le roi des Belges, en a fait l’ascension en juin 1933.

Non loin de là, j’admire un temps le Pont Charlemagne d’une haute de 70 m, ouvert à la circulation en 1983, et reliant Ciney et Philippeville. Sur la gauche de la photo ci-dessous se trouve l’île d’Amour qui fut un lieu de villégiature très privilégié au 19e siècle.

Je suis à Anseremme et je traverse l’écluse afin de me retrouver de l’autre côté de la Meuse. Je suis surpris du sentier RAVeL qui n’est accessible finalement que pour les vélos pendant près de 8-10 km. Je ne me vois pas marcher au bord de route, sans trottoir, et risquer de me faire renverser. Je fais donc demi-tour et retourne vers l’autre côté du bord de Meuse où j’ai repéré un chemin.

Ce chemin se trouve en partie sur le GR125 et me permet de réellement découvrir la Meuse avec des arbres aux couleurs automnales. J’en profite pour admirer les rochers. Arbres et rochers, le tout se reflète à merveille sur la surface de l’eau lisse.

Je passe par une forêt où le GR125 passe ainsi que le GR126. J’ai beaucoup de chance, je fais cette randonnée le mardi 6 novembre ! Le 7 novembre, il sera interdit de passer par la forêt en raison d’une battue (je n’aime vraiment pas la chasse)… J’ai de la chance aujourd’hui, c’est vrai, mais les animaux en auront beaucoup moins demain…

J’admire le Château de Freyr, j’aime les reflets avec les nuages. J’aurais pu me poser là une bonne heure à l’admirer mais je dois continuer mon chemin. Je ne poursuis pas le sentier du GR125 étant donné que celui-ci n’est pas mon but dans cette randonnée, je souhaite poursuivre au plus près de la Meuse. Je longe l’eau où un petit chemin est aménagé au bord de la roche.

J’aperçois plus loin qu’il est possible de faire de l’escalade, mais très peu pour moi. J’ai déjà eu assez peur avec la via ferrata dans les Alpes à l’été dernier.

Petit à petit, je quitte la forêt pour marcher sur l’herbe. Il y a un raccourci avec un autre GR, le GR126 dont j’emprunte une partie et cela me fait traverser des champs. Les vaches qui regardent passer Jérôme. Bah oui à défaut de train, elles n’ont d’autres choix que de m’admirer. J’espère surtout ne pas croiser la route d’un taureau, je les aime beaucoup moins, ils font peur.

Ensuite, je quitte de nouveau le sentier GR pour longer la Meuse et continuer un petit sentier sur ce champ jusqu’à ce que j’arrive enfin à Waulsort où je me prends une jolie pause devant cette vue. Je ne suis plus très loin de retrouver le sentier du RAVeL. J’évite de prendre une pause trop longue car je me suis aperçu que le dernier bus partait de Givet est à 18h12, et au moment où je prends ma pause, j’ignore le nombre de kilomètres qu’il me reste à parcourir.

Peu après, je me retrouve de nouveau sur le sentier du RAVeL, je passe par une petite route très tranquille. Il me reste alors 15 km pour rejoindre la gare de Givet. Je ne regrette vraiment pas d’avoir fait un joli détour du sentier RAVeL. Sachez d’ailleurs que si vous souhaitez faire le même chemin que moi, vous n’avez juste qu’à prendre à chaque instant le sentier au plus proche de la Meuse et vous parviendrez aisément à Waulsort.

À Hastière, je traverse de nouveau la Meuse par le pont afin de longer l’autre côté de la rive. Je ne suis vraiment plus très loin du moment où je quitterai la Meuse pour me retrouver sur une autre portion du RAVeL.

Après avoir longé un peu le bord de Meuse, je me retrouve juste à côté de l’ancienne ligne de chemin de fer 156. Je marche quelques kilomètres sur cette petite route avant de retrouver le sentier dédié aux piétons et cyclistes. Cependant, cette rue ne pose aucun soucis contrairement à la grande rue du début.

J’aperçois quelques vestiges de cette ancienne ligne de chemin de fer qui a été préservée. J’en profite pour en prendre une photo afin de vous montrer ce que donne une ancienne ligne de chemin de fer avant de devenir un RAVeL. Là où la nature a reprit ses droits.

C’est donc sur cette ancienne ligne de chemin de fer 156 que je continue ma route. Pour information, celle-ci n’est pas encore tout à fait terminée. Elle devrait être inaugurée en 2019 et reliera Givet à l’autre bout de la frontière française en passant par Couvin et Chimay. Pour le moment, il existe deux portions :

  • Entre Momignies, Chimay et Virelles,
  • Entre Mariembourg et Hastière.

J’ai hâte de pouvoir réaliser l’entièreté de cette portion.

S’en vient le moment où j’arrive à l’ancienne gare d’Agimont. Cela signe la fin de mon parcours sur le RAVeL et je dois tourner vers la gauche pour rejoindre la gare de Givet où je prendrai un bus.

Je marche sur une route, il n’y a pas beaucoup de circulation. Un peu plus loin, une route est plus importante avec le passage de véhicules à plus vive allure. Ce trajet est réservé aux vélos mais je marche sur le côté avec prudence. Je suis heureux de constater qu’il me faut moins de 2 minutes de marche avant de retrouver un petit sentier et de traverser la frontière belgo-française à pied. 

Voilà que mon RAVeL Dinant-Givet se termine. Je clôture ainsi en totalité deux RAVeL débutés précédemment, à savoir :

  • La Meuse à vélo qui relie Givet à Maastricht (qu’il est possible de faire à pied),
  • W5 D’une vallée à l’autre qui va de Hoegaarden à Givet.

 

Pour suivre mes aventures en direct, retrouvez-moi sur Instagram et découvrez quelques autres contenus sur Facebook.

 

Quelques informations sur le RAVeL en Wallonie

Si vous souhaitez effectuer le même parcours que moi. Sachez que vous pouvez très facilement rejoindre les gares de Dinant et de Givet (France). Le bus 154a à la TEC réalise le trajet entre les deux gares plusieurs fois par jour.

Le RAVeL de Meuse se trouve à quelques pas de la gare de Dinant. Concernant le RAVeL près de Givet, il se trouve à 3 km de la gare. À Givet, il ne longe plus la Meuse mais passe par l’ancienne ligne de chemin de fer 156 – RAVeL Ligne 156. Vous devrez donc traverser la frontière belgo-française (ou franco-belge selon le sens) à pied.

Le RAVeL W5 – D’une Vallée à l’autre se fait en 3 étapes :

 

Le RAVeL de la Meuse à Vélo, qui peut bien entendu également se pratiquer à pied, se fait en 5 étapes :

  • La première allant de Givet (F) à Dinant en 24 km
  • La seconde de Dinant à Namur en 28 km
  • La troisième de Namur à Huy en 31 km
  • La quatrième de Huy à Liège en 39 km
  • La cinquième de Liège à Maastricht (NL) en 25 km

Vous pouvez découvrir la portion du RAVeL de Namur à Liège sur cet article.

 

Le sentier RAVeL W5 n’est pas le seul existant en Wallonie, vous pouvez vivre de belles aventures sur plusieurs itinéraires régionaux, à savoir :

  • W1 : Entre Dendre et Hauts-Pays – De Grammont/Geraardsbergen aux Honnelles / 71 km
  • W2 : La Véloroute de la Bière – De Braine-l’Alleud/Waterloo à Aix-la-Chapelle/Aachen (Allemagne) / 177 km
  • W3 : La Véloroute des Carnavals – De Tubize à Chimay / 111 km
  • W4 : Canaux, fleuves et rivières – De Leers-Nord à Anhée / 188 km
  • W5 : D’une vallée à l’autre – De Hoegaarden à Givet (France) / 91 km
  • W6 : Au fil de l’eau – De Chaudfontaine à Erquelinnes / 164 km
  • W7 : Sur la route des Ardennes – De Lanaye à Bouillon / 207 km
  • W9 : La Véloroute grandeur Nature – De Raeren à Martelange / 157 km

Pour en savoir plus, visitez le site RAVeL et Véloroutes, c’est là que j’ai pu trouver quelques infos sur mon parcours.

Découvrir mes différents carnets de voyage sur le RAVeL.

 

Avez-vous déjà eu l’occasion de découvrir cette portion du RAVeL Dinant à Givet ? Si ce n’est pas le cas, cet article vous donne t-il envie de tenter l’aventure ?

Pin It on Pinterest

Share This